L'histoire

Shokokon SwStr - Histoire

Shokokon SwStr - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Shokokon

(SwStr : t. 709 ; 1. 181' ; né. 32' ; dph. 13' ; dr. 8'61/2''
s. 10 km ; cpl. 112 ; une. 2 30-par. dr., 4 24-pdrs.)

Shokokon, un ferry à coque en bois construit sous le nom de Clifton en 1862 à Greenpoint, dans l'État de New York, a été acheté par la Marine à New York le 3 avril 1863 ; modifié pour le service naval là-bas par J. Simonson; et commandé au New York Navy Yard le 18 mai 1863, sous le commandement du lieutenant volontaire par intérim Samuel Huse.

Le double-ender a été affecté à l'escadron de blocage de l'Atlantique Nord et est arrivé à Newport News en Virginie, le matin du 24 mai 1863. Shokokon a d'abord été stationné dans le blocus extérieur de New Inlet N.C.; mais, fin juin, elle fut rappelée à Hampton Roads et ordonna de remonter le York jusqu'à la rivière Pamunkey pour menacer Richmond dans l'espoir de détourner les renforts, les munitions et les fournitures du Sud de l'armée de Virginie du Nord du général Robert E. Lee qui avait envahi le Nord et mettait en danger Washington. Le 4 juillet, alors que les troupes confédérées battues se retiraient de Gettysburg, elle monta sur le Pamunkey depuis la Maison Blanche, en Virginie, et détruisit une goélette non identifiée qui s'était échouée à environ cinq milles en amont.

Une semaine plus tard, Shokokon est transféré sur la rivière James où, le 14, l'ancien ferry-boat rejoint sept autres navires de combat de l'Union pour capturer le bastion confédéré, Fort Powhatan. La force a détruit deux magasins et 20 plates-formes de canon.

Le 10 août, après des réparations au Norfolk Navy Yard, le Shokokon retourne au blocus au large de Wilmington et est stationné au large de Smith's Island. Le 18, elle aida Niphon à détruire le vapeur Hebe, que Niphon avait chassé pendant que ce coureur de blocus tentait de se faufiler à travers le cordon de navires de guerre de l'Union avec des médicaments et des provisions dont le Sud avait grand besoin. Quatre jours plus tard, deux bateaux de Shokokon ont détruit la goélette Alexander Cooper à New Topsail Inlet, en Caroline du Nord, et ont démoli de vastes salines à proximité.

À la fin d'août 1863, le navire a été endommagé par un ouragan et envoyé au nord pour des réparations qui ont duré jusqu'à la fin de l'année. Elle est revenue à Newport News le matin du 16 janvier 1864 et, pour le reste de la guerre, a été active dans le soutien des forces terrestres de l'Union dans les rivières de Virginie et de Caroline du Nord. Le 9 mars, elle a rejoint Morse et général Putnam en escortant une expédition d'armée en haut des fleuves d'York et de Mattapony ; couvrit le débarquement des troupes à Sheppard's Landing et retourna à Yorktown trois jours plus tard.

Le 5 mai, il est l'un des navires de guerre qui balaye le fleuve pour éliminer les torpilles confédérées, puis soutient la traversée des débarquements à Bermuda Hundred et City Point, ce qui établit une tête de pont de l'Union sur la rive sud du James. Au cours des mois qui ont suivi, elle a continué à faire la navette entre les rivières York et James pour aider les opérations au sol dans la mainmise du général Grant sur Richmond.

À l'automne, Shokokon retourna dans les eaux de la Caroline du Nord et passa le reste de la guerre à soutenir les efforts de l'armée dans ce théâtre.

Lorsque la paix a finalement été rétablie, le double-ender est retourné au nord et le W&S a été désarmé au New York Navy Yard. Elle a été vendue aux enchères publiques à New York le 25 octobre 1865 et rebaptisée Lone Star le 15 décembre 1865. Elle a servi pendant plus de deux décennies avant d'être abandonnée en 1886.


Un couple exécute un projet d'élévation dans la lutte contre les inondations

COMTÉ DE HENDERSON, Illinois - En juin 2008, les habitants de 21 comtés ont subi des pertes liées aux inondations. Alors que certains propriétaires ont commencé à démolir leurs maisons, jurant de ne jamais reconstruire dans une communauté de retraités locale, Bill et Karen Opel continueront de profiter de la vie tranquille, à l'abri de l'agitation de la grande ville, en raison des mesures d'atténuation utilisées pendant la construction. processus de leur maison pour la retraite.

« Ma femme et moi avons tout fait dans cette maison, sauf poser le tapis », a déclaré Bill Opel, un menuisier à la retraite. "Nous avons traversé plusieurs inondations, en suivant les mesures d'atténuation, sans aucun dommage majeur lié aux inondations."

Avant de décider de faire de la ville fluviale de Shokokon une résidence permanente, Bill et Karen Opel avaient loué plusieurs propriétés dans la région comme lieux de vacances, à partir de 1975. La ville, une communauté de retraités située sur le fleuve Mississippi, a connu des inondations. . Le couple avait été témoin des ravages causés par les inondations. Après une inondation, ils sont revenus pour trouver leur remorque et son contenu détruit. Ainsi, lorsque les Opel ont décidé de construire leur maison à ossature de bois de 1 064 pieds carrés, ils savaient qu'il faudrait l'élever.

« Nous venions juste ici le week-end pour nous éloigner de la ville et de tout le trafic. Nous vivions à Peoria, dans l'Illinois », a déclaré Bill Opel. « Un type m'a amené ici [Shokokon] pour aller chasser le canard. Cette fois-là, c'est tout ce qu'il a fallu. Karen et moi connaissions l'histoire des inondations de la ville, mais nous avons tellement aimé ça ici que nous avons décidé de déménager ici de façon permanente. Nous savions aussi que nous devions être préparés.

Les Opel ont commencé la construction de leur nouvelle maison en avril 1995 et y ont emménagé en novembre de la même année. La maison repose sur 15 pieux en acier de 12 pieds qui sont encastrés à 4 pieds dans le sol. Chaque empilement a des longueurs de 5 pieds de barres d'armature, maintenues ensemble par une attache de panier en fil métallique, au centre.


Recherchez parmi des milliers de Immobilier commercial propriétés et espaces actuellement disponibles pour bail Dans l'état de Illinois. Enregistrez cette recherche.
LoopNet a plus de 20 fois plus de visiteurs que son concurrent le plus proche, ce qui en fait le marché immobilier commercial en ligne le plus fréquenté. Avec environ 800 nouvelles annonces ajoutées quotidiennement, revenez souvent pour être parmi les premiers à découvrir de nouvelles opportunités d'investissement dès qu'elles se présentent. Affichez des photos haute résolution, des visites 3D, des plans d'étage et du contenu recherché uniquement disponibles ici.
Si vous êtes un courtier ou un propriétaire d'immeuble avec Illinois Commercial Real Estate à louer ou à sous-louer, LoopNet a plus de chercheurs et génère plus de prospects que tout autre site Web d'immobilier commercial. "Get in the Loop", et commercialisez votre propriété commerciale auprès de plus de 10 millions de chercheurs uniques visitant le réseau LoopNet chaque mois.

Le service LoopNet et les informations qui y sont fournies, bien qu'ils soient considérés comme exacts, sont fournis "est". LoopNet décline toute représentation, garantie ou garantie de quelque nature que ce soit.


Cody Bellinger ා

A joué dans 56 matchs, qui était à égalité au deuxième rang de l'équipe, réussissant dix doubles et 12 circuits. ses 12 circuits classés 18e dans la Ligue nationale. A terminé deuxième de l'équipe pour les buts sur balles (30) et quatrième en pourcentage de base (0,333)… était à égalité au 13e rang de la Ligue nationale pour les butées sur balles. Il est allé 14 pour 66 (0,212) en séries éliminatoires avec deux triples et quatre circuits… ses quatre circuits en séries éliminatoires étaient les deuxièmes de l'équipe. A frappé un coup de circuit en fin de septième manche du match 7 de la NLCS contre les Braves pour propulser les Dodgers à leur troisième Série mondiale au cours de ses quatre premières saisons. A terminé la saison avec un pourcentage défensif de .996, faisant une erreur sur un total de 255 chances. à égalité au deuxième rang de l'équipe pour les aides au champ extérieur, tout en menant l'équipe avec une cote de zone défensive de .97 1. était finaliste pour le National Gold Glove in Center Field, terminant derrière Trent Grisham pour le prix.

A vu une année de carrière marquée par la reconnaissance de MVP, Gold Glove, Silver Slugger et All-Star après s'être classé parmi les leaders de la NL en moyenne au bâton (0,305, 9e), OBP (0,406, 3e), pourcentage de coups (0,629, 2e) , OPS (1,035, 3e), total des buts (351, 1er), home runs (47, 3e), runs (121, 2e), RBI (115, 7e), marches (95, 6e) et coups extra-bases ( 84, 2e) . Ses 47 circuits sur la saison se classent au troisième rang des totaux les plus élevés en une seule saison de l'histoire de la franchise, juste derrière Shawn Green (49, 2001) et Adrian Beltre (48, 2004). A obtenu son premier gant d'or (champ droit) après avoir obtenu un pourcentage de défense de .990 en tête de la Ligue nationale pour les joueurs de champ droit - a mené la ligue en points défensifs sauvés (19) pour tous les joueurs de champ droit (T-2e au total, 22) et à égalité pour quatrième de la NL avec 10 passes décisives, tout en se classant parmi le classement de la NL en pourcentage de champ (.988, 11e), courses de portée (6,2, 5e), classement de zone ultime (10,3, 2e), classement de zone ultime/150 (13,7 , 2e) et manches jouées (1082.0, 16e) . A participé à son deuxième match des étoiles, a reçu le plus de votes lors de l'élection des partants lors du tour primaire et a commencé le match au centre du terrain et a remporté son premier honneur de joueur du mois de la NL pour avril après avoir compilé un .416/.505/. 843/1.347 slashline avec 10 circuits, 29 points produits et 25 points en tête de la ligue, accompagnés de six doubles, un triple et 18 buts sur balles contre 13 retraits au bâton - est devenu le 12e Dodger à remporter les honneurs du MVP et a rejoint Jackie Robinson et Don Newcombe comme seuls Dodgers à remporter à la fois les honneurs de recrue de l'année et de MVP - est le seul Dodger à remporter les honneurs MVP, Gold Glove et Silver Slugger au cours de la même saison - le 2 août, a lancé son 100e home run en carrière - selon Baseball Reference, il est le joueur le plus rapide de l'histoire de la franchise Dodger à atteindre 100 circuits en carrière, prenant seulement 401 matchs pour dépasser la marque de 422 matchs de Mike Piazza - au cours des 10 dernières saisons, seuls Joey Gallo (377G) et Giancarlo Stanton (400G) ont atteint le cap rapide euh a effectué un trio de points pour la 10e fois cette saison le 20 août pour atteindre un sommet en carrière de 100 points produits. #8230 a dépassé les 25 allers-retours de Gil Hodges et Duke Snider pour posséder le plus de circuits à domicile dans l'histoire du Dodger après avoir lancé son 26e circuit le 18 septembre, a terminé la saison avec 27 circuits au Dodger Stadium & 8230 a frappé ses 28e et 29e circuits de la saison le 3 juillet pour dépasser Gil Hodges et Duke Snider (28) pour la plupart des circuits avant la pause All-Star…est devenu le 38e joueur de l'histoire de la Ligue majeure de baseball à atteindre le plateau des 30 circuits avant la pause All-Star… 8230il est le 19e joueur de la NL à atteindre la marque et le seul Dodger à atteindre 30 ans a eu une soirée en carrière le 30 mars, avec une fiche de 4 en 6 avec deux circuits et six points produits. match et il a égalé un sommet en carrière avec six points produits (dernier: 15 septembre 2018 à St. Louis) & emballé la saison régulière avec sept coups sûrs supplémentaires au cours des 10 derniers matchs à un clip de .314/.385/.686 et a atteint la base dans 28 de ses 31 derniers matchs, y compris une séquence de 16 matchs sur base du 24 août au 10 septembre, où a réduit .231/.403/.442 avec un trio de doubles, un triple, deux circuits et six points produits #8230nommé Joueur de la semaine de la NL le 8 avril après avoir frappé .417 (10-pour-24) avec 10 points, deux doubles, un triple, trois circuits, 10 points produits et deux buts sur balles en six matchs.

Apparu dans 162 matchs, coupant .260/.343/.470 avec 84 points, 28 doubles, sept triples, 25 circuits, 76 points produits et 14 buts volés. A dirigé l'équipe dans les matchs joués, les coups sûrs (145) et les matchs à plusieurs coups (41) en 2018 et est devenu le premier Dodger depuis Matt Kemp en 2010 à jouer dans 162 matchs ou plus en une saison et est à égalité pour le quatrième plus grand nombre de matchs joués dans une saison dans l'histoire de Dodger. A montré sa polyvalence défensive, apparaissant au premier but (110 matchs, 85 départs), au champ central (78 matchs, 50 départs), au champ droit (cinq matchs) et au champ gauche (un match). Était l'un des 10 ligueurs majeurs avec au moins 25 circuits et 14 bases volées en 2018. Ses sept triples se classent au deuxième rang de l'équipe et au neuvième rang de la Ligue nationale. A frappé des circuits dans quatre matchs consécutifs du 5 au 8 juin pour la première fois de sa carrière . A enregistré son premier longball de la saison le 1er avril contre les Giants, qui était le 40e de sa carrière, un jalon qu'il a atteint en seulement 136 matchs. Selon STATS, LLC., c'est le troisième plus petit nombre de concours nécessaires pour atteindre 40 de tous les temps, derrière Rudy York (129) et Mark McGwire (110). A remporté deux tournois du Grand Chelem, le 22 juin à NYM avec Zack Wheeler et le 2 août contre MIL avec Jhoulys Chacin. Il est apparu dans les 12 matchs des séries éliminatoires des Dodgers et a reçu le titre de joueur par excellence de la NLCS 2018 après avoir participé aux courses gagnantes des matchs 4 et 7…son single de 13e manche dans le match 4 était son premier coup sûr en carrière&# 8230 a également réussi un coup de circuit de deux points dans la deuxième manche du match 7.

Nommé à l'unanimité recrue de l'année dans la Ligue nationale et sélectionné comme All-Star lors de sa première saison en Ligue majeure. est devenu la 18e recrue de l'année des Dodgers et le 22e joueur au total à remporter le prix à l'unanimité. A terminé neuvième dans le vote NL MVP, a également été honoré du 2017 Players Choice Award for Outstanding NL Rookie et reconnu par le Sporting News comme la publication NL Rookie of the Year. Après avoir sélectionné son contrat de Triple-A OKC le 25 avril, il a affiché un slashline .267/.352/.581 avec 87 points, 26 doubles, quatre triples, 39 circuits, 97 points produits et 10 buts volés en 132 matchs en sa première saison dans les grandes ligues. classé parmi les leaders de la NL pour les circuits (2e), les circuits par frappe au bâton (12,31, 2e), le RBI gagnant (17, 4e), le pourcentage de coups (5e), ​​les coups sûrs extra-base (69, 8e), OPS (10e) et RBI (T-13e). Ses 39 circuits en 2017 ont établi un record de circuits chez les recrues de la Ligue nationale, dépassant les précédents détenteurs de records Wally Berger (1930) et Frank Robinson (1956), qui ont chacun marqué 38 circuits. a également enregistré six matchs multi-home run, qui, selon Stats, LLC, étaient les plus jamais réalisés par une recrue dans l'histoire de Dodger et le troisième plus grand de tous les temps, juste derrière Mark McGwire (1987) et le vainqueur de la recrue de l'année AL Aaron Judge (2017), qui ont chacun collecté sept concours multi-homers. Y compris sa saison record de home run, a également établi à Los Angeles (depuis 1958) des records de recrue en une seule saison en pourcentage de slugging (.581) et OPS (.933), tout en se classant parmi les leaders de tous les temps des recrues du club en runs (4e) , double (T-4e), RBI (2e), moyenne au bâton (10e) et pourcentage sur la base (4e). Classé parmi les recrues de la Ligue majeure dans les courses (2e), les coups de circuit (2e), le RBI (2e), les coups sûrs extra-base (2e), le pourcentage sur la base (2e), le pourcentage de slugging (2e), OPS (2e), les doubles (T-3e), marches (64, 4e), triples (T-5e), buts volés (T-5e) et coups sûrs (128, T-7e). Ses 12 circuits sur un lanceur gaucher ont été le plus élevé dans les Majors par un frappeur gaucher et le plus grand par un frappeur gaucher du Dodger de Los Angeles depuis 1974. gauchers avec six doubles, deux triples et 42 points produits. A frappé 0,297 (43 pour-145) avec 18 circuits et 39 points produits à partir de la septième manche et plus tard, tout en atteignant 0,299 (20 pour 67) avec six circuits et 15 points produits dans des situations rapprochées et tardives. Sélectionné dans l'équipe d'étoiles de la Ligue nationale et est devenu le premier joueur de l'histoire des Dodger à faire partie de l'équipe lors de sa première saison dans les Majors. est également devenu le plus jeune joueur de position à être honoré comme All-Star dans l'histoire de la franchise à 21 ans, 354 jours et le troisième plus jeune Dodger All-Star (au moment de leur sélection), derrière seulement Fernando Valenzuela (20 ans , 281 jours en 1981) et Ralph Branca (21 ans, 183 jours en 1947). a participé au HR Derby, devenant le huitième Dodger et la troisième recrue de LA à participer à l'événement. Le 15 juillet à Miami, a terminé le troisième cycle de l'histoire du Los Angeles Dodger (Wes Parker-1970, Orlando Hudson-2009) avec un triplé en septième manche. est devenu le neuvième Dodger de l'histoire de la franchise à accomplir l'exploit et la première recrue à le faire. selon Elias, est devenu la première recrue à frapper jusqu'à 20 circuits et à avoir également un cycle en une saison. Homered le 20 juin, son 10e en 10 matchs, devenant ainsi le deuxième Dodger à accomplir cet exploit (Shawn Green, 2002). est devenu le premier joueur de la MLB à frapper 10 en 10 matchs depuis Troy Tulowitzki en 2010. a enregistré le plus grand nombre de circuits en tant que Dodger en une saison à 21 ans ou moins, battant Adri&# 225n Beltré, qui a frappé 20 circuits à 21 en 2000. Nommé NL Rookie du mois pour mai et juin. a établi un nouveau record de recrue des Dodgers pour RBI au mois de mai (27), et a égalé Dick Cox pour le troisième plus grand RBI par une recrue au cours d'un mois civil, après James Loney (32, septembre 2007) et Del Bissonette (29, juin 1928). a frappé les 13 meilleurs circuits de la MLB lors des matchs du 28 juin, à égalité au troisième rang de tous les temps par une recrue en un seul mois avec Jimmie Hall, qui a marqué 13 en août 1963 avec le Minnesota. a également été nommé joueur de la semaine de la NL pour la semaine se terminant les 7 mai et 25 juin. Selon Elias Sports Bureau, il est devenu le premier joueur de l'histoire de la Major League avec des matchs consécutifs multi-homers à 21 ans ou moins le Du 11 au 13 juin et est devenu le seul joueur à avoir disputé quatre matchs multi-homers lors de ses 45 premiers matchs de saison régulière en carrière dans les grandes ligues. Son contrat a été sélectionné le 25 avril 2017 et a fait ses débuts en Ligue majeure ce jour-là en tant que voltigeur partant à San Francisco. a décroché son premier coup sûr en carrière lors de sa quatrième apparition au marbre de ce match avec un simple au champ intérieur de Neil Ramirez. A bouclé ses deux premiers circuits en carrière le 29 avril 2017 contre les Phillies, frappant un tir en solo de Zach Eflin en septième manche pour son premier circuit dans les grandes ligues. est devenu le premier Dodger depuis Yasiel Puig (2 HR, 4 juin 2013 contre SD) à frapper plusieurs circuits lors du premier match au cours duquel il a touché un circuit. A commencé les 15 matchs éliminatoires et a atteint .219 (14 contre 64) avec quatre doubles, un triple, trois circuits et neuf points produits. est devenu le détenteur du record de tous les temps de la recrue Dodger en séries éliminatoires pour les coups sûrs, les coups sûrs extra-base (8), les circuits, les points produits, les points (10) et les bases totales (29). A affiché un slashline de .343/.429 .627 avec quatre doubles, cinq circuits et 15 points produits en 18 matchs avec le Triple-A d'Oklahoma City. avant sa promotion, il se classait parmi les leaders du PCL pour les points (15, T-4e), les circuits (T-4e), les points produits (T-8e), les buts totaux (42, T-6e), les buts volés (7 , T-2e), pourcentage sur la base (11e), pourcentage de slugging (9e) et OPS (1.055, 7e) 2016. Combiné pour afficher un slashline .27 1/.365/.507 avec 17 doubles, 26 home runs et 7 1 point produit en 117 matchs avec Double-A Tulsa et Triple-A Oklahoma City. A passé la majeure partie de la saison avec les Drillers, frappant .263 avec 23 circuits et 65 points produits en 114 matchs et a été sélectionné comme Double-A All-Star par Baseball America après s'être classé parmi les leaders de la Ligue du Texas dans les circuits (T-3e), marches (59, T-3e) pourcentage de coups (.484, T-3e), OPS (.843, 3e), pourcentage sur la base (.359, T-5e), RBI (T-9e) et extra- coups sûrs (41, T-10e). Promu à Oklahoma City le 3 septembre et a atteint 0,545 (6 pour 11) avec trois circuits et six points produits en trois matchs et a également participé à neuf matchs éliminatoires pour les Dodgers de l'OKC, atteignant 0,250 (9 pour 36 ) avec un circuit et cinq points produits. Après la saison, il a joué dans la Ligue d'automne de l'Arizona pour les Glendale Desert Dogs, gagnant une sélection dans l'équipe All-Star Prospect de la ligue et commençant au premier but dans le Rising Stars Game de la ligue.

Combiné pour afficher une barre oblique de .27 1/.365/.507 avec 17 doubles, 26 circuits et 7 1 points produits en 117 matchs avec Double-A Tulsa et Triple-A Oklahoma City. A passé la majeure partie de la saison avec les Drillers, frappant .263 avec 23 circuits et 65 points produits en 114 matchs et a été sélectionné comme Double-A All-Star par Baseball America après s'être classé parmi les leaders de la Ligue du Texas dans les circuits (T-3e), marches (59, T-3e) pourcentage de coups (.484, T-3e), OPS (.843, 3e), pourcentage sur la base (.359, T-5e), RBI (T-9e) et extra- coups sûrs (41, T-10e). Promu à Oklahoma City le 3 septembre et a atteint 0,545 (6 pour 11) avec trois circuits et six points produits en trois matchs et a également participé à neuf matchs éliminatoires pour les Dodgers de l'OKC, atteignant 0,250 (9 pour 36 ) avec un circuit et cinq points produits. Après la saison, il a joué dans la Ligue d'automne de l'Arizona pour les Glendale Desert Dogs, gagnant une sélection dans l'équipe All-Star Prospect de la ligue et commençant au premier but dans le Rising Stars Game de la ligue.

A passé toute la campagne avec le Single-A Rancho Cucamonga et a mené la Ligue de Californie Single-A avec 103 points produits et 97 points marqués, tout en se classant deuxième avec 30 circuits et .264 en 128 matchs. Sélectionné comme étoile de la ligue californienne de mi-saison et d'après-saison. Également à égalité au septième rang avec 33 doubles et au troisième rang avec 257 buts au total. A été honoré en tant que joueur le plus utile de la série de championnats de la Ligue de Californie, avec une frappe de 0,324 avec trois circuits et sept points produits en huit matchs éliminatoires pour mener les Quakes à un titre de champion.

Combiné pour atteindre .312 avec 14 doubles, six triples, trois circuits et 34 points produits, ainsi qu'un pourcentage de base de .352 et un pourcentage de slugging de .474 avec les Dodgers AZL de niveau recrue et Ogden de niveau recrue.

A fait ses débuts professionnels avec les Dodgers de l'AZL de niveau recrue et a frappé .210 avec un circuit et 30 points produits en 47 matchs.


Asher Wojciechowski a créé une formidable balle de rupture

Les Orioles de Baltimore sont une très mauvaise équipe de baseball. Avec quelques années de déménagements non productifs et le manque de développement de leur système agricole à partir d'un front office douteux, un produit historiquement mauvais avait été mis sur le terrain, ce qui s'est reflété dans le record de victoires et de défaites des Orioles au cours des deux derniers saisons.

Il était clairement temps de changer. Avec l'embauche de deux pièces qui ont joué un rôle central dans la construction de l'organisation Astros à partir de normes comparables chez Mike Elias et Sig Mejdal, il semblait qu'ils avaient embauché les bonnes personnes pour faire de même pour eux.

Avec deux des personnes les plus intelligentes du baseball héritant d'un cloaque d'une équipe de ligue majeure, s'attendre à une amélioration immédiate serait injuste. Le record allait mal, quoi qu'il arrive. Regarder l'amélioration individuelle serait la clé, mais rechercher des évasions serait la clé. Comme cela s'est produit à plusieurs reprises avec les Astros avec des noms comme Dallas Keuchel, Colin McHugh et Marwin Gonzalez passant de ligues majeures marginales à des actifs précieux, la même chose avec les Orioles ne serait pas une surprise.

Il y a eu des améliorations individuelles avec les Orioles cette saison. Pedro Severino est devenu un receveur utilisable. Chance Sisco a fière allure dans l'assiette. Trey Mancini et Renato Nunez ont meilleure allure. Mais la plus grande surprise est peut-être venue du compagnon lanceur Asher Wojciechowski. Il est peut-être trop tôt pour le dire et cela peut très bien être prématuré, mais il y a eu de nets progrès dans sa production depuis son entrée dans l'organisation des Orioles.

Regarder une taille d'échantillon de quatre départs pourrait être plutôt dangereux, mais comparer Wojciechowski au reste du domaine pourrait être le meilleur moyen d'évaluer à quel point il a été bon. Parmi les 194 lanceurs qui ont lancé au moins 20 manches cette saison, seuls Mike Clevinger, Gerrit Cole, Chris Sale, Max Scherzer, Blake Snell, Matthew Boyd et Justin Verlander ont un pourcentage de retraits au bâton plus élevé.

Seuls Snell et Scherzer ont un pourcentage de frappes plus élevé. Wojciechowski est en tête du pourcentage de swing extérieur à 40,5%, tout en ayant une large avance sur la deuxième place Verlander (38,1%).

Lorsque les Orioles ont acquis Wojciechowski dans le cadre d'un commerce mineur pour les Indiens, cela semblait plutôt petit, un mouvement de profondeur tout au plus. Il avait lancé de manière utile, pas géniale, toute l'année avec l'affilié des Indians Triple-A en tant que starter et il semblait qu'il avait déjà reçu sa juste part des manches de la ligue majeure sous la moyenne. A 30 ans, l'intrigue était petite. Mais les Orioles avaient besoin de quelqu'un pour enregistrer les manches dans leur rotation et il a fait l'affaire.

Compte tenu de ce que Wojciechowski a fait en Triple-A (3,61 ERA, 5,82 FIP) et de ce qu'il avait fait lors des précédentes manches des ligues majeures (carrière 6,02 ERA, 4,72 FIP), s'attendre à une production positive semblait être malavisé. Pourtant, d'une manière ou d'une autre, en regardant ses quatre départs dans les ligues majeures et ses 15 départs Triple-A, il a eu ses matchs les plus impressionnants au niveau supérieur. En regardant ses quatre pourcentages de frappes les plus élevés au départ, trois d'entre eux ont été avec les Orioles dans les majeures.

Asher Wojciechowski SwStr% par début

Date Niveau Équipe SwStr%
Date Niveau Équipe SwStr%
2019-07-07 MLB-AL Orioles de Baltimore 22.5%
2019-07-21 MLB-AL Orioles de Baltimore 21.9%
2019-05-25 AAA-IL Tondeuses Colomb 17.6%
2019-07-16 MLB-AL Orioles de Baltimore 14.7%
2019-04-20 AAA-IL Tondeuses Colomb 14.4%
2019-06-15 AAA-IL Tondeuses Colomb 12.5%
2019-05-19 AAA-IL Tondeuses Colomb 10.9%
2019-05-02 AAA-IL Tondeuses Colomb 10.8%
2019-04-25 AAA-IL Tondeuses Colomb 10.6%
2019-06-09 AAA-IL Tondeuses Colomb 10.6%
2019-05-30 AAA-IL Tondeuses Colomb 10.4%
2019-06-26 AAA-IL Tondeuses Colomb 10.3%
2019-05-14 AAA-IL Tondeuses Colomb 9.6%
2019-04-14 AAA-IL Tondeuses Colomb 9.4%
2019-06-21 AAA-IL Tondeuses Colomb 8.9%
2019-04-08 AAA-IL Tondeuses Colomb 8.8%
2019-07-02 MLB-AL Orioles de Baltimore 8.3%
2019-06-04 AAA-IL Tondeuses Colomb 7.6%
2019-05-08 AAA-IL Tondeuses Colomb 4.1%
AAA avec les Indians, MLB avec les Orioles Baseball-Reference

Contrairement à la pensée logique, le pourcentage de retraits au bâton de Wojciechowski a en fait augmenté, passant du triple A aux majors. Bien que l'on puisse considérer que son pourcentage de retraits au bâton augmente également une fois qu'il a changé d'organisation.

En regardant ce qui a changé avec Wojciechowski depuis son dernier passage dans les ligues majeures, un changement dans la répartition du terrain est la première chose qui attire l'attention, mais il y a un certain désaccord quant à ce qu'il fait réellement. Baseball Savant dit qu'il lance davantage son curseur et une nouvelle balle courbe. Brooks Baseball pense qu'il a commencé à lancer un cutter. Pitch Info pense qu'il a abandonné son changement pour un cutter.

En examinant les données de vitesse et de mouvement, il semble qu'il y ait un mélange de classification à trois voies entre son curseur, son cutter et sa balle courbe. Son curseur se confond avec son cutter et sa balle courbe. Cela signale un changement clair, il est juste plus difficile de comparer ce qu'il fait actuellement à ce qu'il a fait dans le passé.

Le pitch qui conduit est son slider/curveball des années 80 (selon à qui vous demandez). Cette boule de rupture slurvy a été la force motrice de ses retraits au bâton. Baseball Savant, qui l'a épinglé comme une balle courbe, a le terrain avec un taux de retrait au bâton stupéfiant de 50% et un xwOBA contre 0,175.

Ce terrain bouge comme un fou. Il fait partie des cinq pour cent des meilleurs de la ligue en montée verticale et des 15 pour cent des meilleurs en pause horizontale. L'utilisation de ce pas à haut mouvement tard dans les comptes est ce qui retient la poussée des retraits au bâton.

Le temps nous dira si Wojciechowski deviendra quelque chose de remarquable, mais encore une fois, ce ne serait pas la première fois que nous voyions un compagnon lanceur sortir de nulle part et devenir un atout. Avec le nouveau front office des Orioles, ce n'était qu'une question de temps avant que cela se produise avec eux. Wojci pourrait être le premier.

Patrick Brennan aime faire des recherches sur les lanceurs et les ligueurs mineurs avec des données. Vous pouvez trouver d'autres travaux de lui à Critique des Royals et Rapport de la ferme Royals. Vous pouvez également le retrouver sur Twitter @coinpeinture.


Justus Sheffield s'y penche

[Note de l'éditeur : veuillez souhaiter la bienvenue à Michael « Mikey » Ajeto sur le site ! Nous espérons beaucoup qu'il y aura du baseball dont il pourra parler, car il est plutôt bon dans ce domaine. Suivez-le sur Twitter (@mikeyajetoPL) et assurez-vous de regarder l'épisode de podcast le présentant plus tard cette semaine !]

Il n'y a pas si longtemps, Justus Sheffield était une perspective très vantée. Après la saison 2018, Baseball America a classé Sheffield comme le 27e espoir du baseball et il était, bien sûr, la tête d'affiche du commerce de James Paxton. Depuis l'échange, je suis devenu de plus en plus pessimiste que Sheffield finira par être un bon démarreur. Et pour une bonne raison! Il a lutté en Triple-A, a été transféré en Double-A, puis a affiché des chiffres tremblants lors de sa tasse de café dans les ligues majeures. Plus récemment, cependant, je suis venu à Sheffield.

Pour la plupart, je suis à Sheffield depuis un an parce qu'il a une mauvaise balle rapide. Il a d'autres défauts - il a toujours eu des problèmes pour le commander - et le terrain lui-même n'est pas bon. C'est le principal. Nous sommes limités à un échantillon de 321 lancers dans les ligues majeures en 2019, mais sa balle rapide a rapporté un pourcentage anémique de 4,4% de frappes battantes. Compte tenu de sa vitesse moyenne de 92,8 mph et de sa vitesse de rotation de 1835 tr/min, il n'y a aucune raison de penser que cela devrait être meilleur non plus.

Un graphique de Jeff Zimmerman, détaillant le pourcentage de frappe en fonction de la rotation et de la vitesse de la balle rapide :

Vraiment cool de @jeffwzimmerman: SwStr% sur FB, spin v velo. Pour Ks, haut tout est bon. https://t.co/AgRrLLl66W pic.twitter.com/crmT4Ajump

– Mike Petriello (@mike_petriello) 12 septembre 2016

Il y a beaucoup d'informations à prendre ici, mais en utilisant le taux de rotation et la vitesse de la balle rapide de Sheffield, le graphique montre que les balles rapides comme celle de Sheffield affichent un pourcentage de frappe de 4,1%. C'est parce que, malgré une vitesse de balle rapide exploitable, la balle rapide de Sheffield se classe dans le 0e (!) centile du taux de rotation et dans le cinquième centile du taux de rotation actif (64,1%). Cela signifie que non seulement sa balle rapide ne tourne pas bien, mais aussi, seulement 64,1% du pourcentage de rotation de sa balle rapide contribue au mouvement. Le résultat est une balle de bowling rapide avec évier, elle agit plus comme un plomb qu'une balle rapide à quatre coutures.

Je dois noter que ce n'est pas tous mauvais. La chose la plus encourageante à propos de Sheffield est peut-être son pourcentage de balle au sol (52,3 %), qui est le 11e nombre le plus élevé de la ligue des lanceurs partants avec 30 manches ou plus. Ce n'est pas un accident. C'est car de sa balle rapide, ainsi que son changement induisant le ballon au sol. Donc d'une part, ses lancers lui permettent de garder le ballon au sol. Mais d'un autre côté, la nature même des balles rapides qui coulent est qu'elles sont mises en jeu plus souvent. Cela signifie deux choses : (a) moins de retraits au bâton, et (b) le recours à des facteurs hors de son contrôle (par exemple, le champ, le parc, la météo).

Alors, qu'a fait Sheffield ? Il a fait le réglage le plus pragmatique qu'il pouvait avoir. Il s'y penche.

Justus Sheffield a fait ses débuts avec une balle rapide coulante à deux coutures qu'il a commencé à lancer dans des enclos avant cette sortie. Il était satisfait de l'enfoncement facile et naturel du terrain. C'est quelque chose qu'il prévoit de continuer à utiliser pour compléter la balle rapide à quatre coutures.

– Ryan Divish (@RyanDivish) 8 mars 2020

Théoriquement, Sheffield aurait pu essayer de travailler sur l'efficacité des effets de sa balle rapide, mais l'écart est tout simplement trop large pour être comblé. Au lieu de cela, il a encore déplacé son axe de balle rapide avec une nouvelle poignée, et nous devrions donc voir plus de couler et de courir sur sa balle rapide une fois que nous aurons accès à ses numéros.

Le voici dimanche dernier, lançant un plomb 0-0 à Yolmer Sanchez :

Pris pour un strike, Sheffield revient avec un autre plomb :

Dans un compte de 0 à 2, cela permet à Sheffield d'aller tuer. Il s'éloigne judicieusement de son lest et revient avec une offrande secondaire :

Sanchez n'est en aucun cas un batteur mondial. En fait, c'est un assez mauvais frappeur. Mais il est très légèrement au-dessus de la moyenne en pourcentage de retraits au bâton, en pourcentage de coups bas et en pourcentage de contact, donc ce n'est pas rien non plus. Dans tous les cas, Sheffield envoie Sanchez en seulement trois lancers, et c'est le plomb qui a tout organisé.

Encore une fois, il est important de noter les changements subtils d'approche. Tout au long du match, Murphy s'installe systématiquement sur son plomb dans la zone du côté du gant de Sheffield, tout en s'installant occasionnellement à côté de son bras. Ce n'est pas nécessairement un énorme changement par rapport à ce que Sheffield a fait l'année dernière, mais en général, les quatre coutures de Sheffield en 2019 se sont généralement retrouvées au milieu de la zone. Dimanche, il a parsemé les coins inférieurs de la zone tout au long de sa sortie de plombs, ce qui est précisément ce que nous voulons le voir faire, et ce qu'il aurait dû faire depuis le début. Peut-être que tout cela a à voir avec la sensation de son nouveau plomb.

Si vous me demandez, c'est un bon changement. Right now, Sheffield is in fastball purgatory, in that his fastball sinks more than a typical four-seamer, but doesn’t get the arm-side movement or sink of a sinker. Really, there’s no reason not to do this if his fastball isn’t going to garner more whiffs. He didn’t strike anyone out with his sinker (although he did so with both his changeup and slider) but he did use it to set everything else up.

It comes with an added bonus, too. Sheffield throws his changeup with a two-seam grip, and so it stands to reason that his changeup would benefit from a stronger pitch tunnel with his sinker. He’s been in search of a changeup for about five or six years — he’s said so much himself — and it seems like he’s found one. He really leaned on it in his last few games in 2019. Given that it’s a pitch with a lot of drop, I think switching out the fastball for a sinker will prove to be symbiotic for both his sinker and changeup, and if Sunday was any indication, it sounds like his new sinker will be his main offering. That’s great news, especially considering that he plans to keep the four-seam around to throw at the top of the zone.

Here’s where he’s generally thrown his fastball over his career:

Lots of plate! Too much plate!

Here’s how his fastball has induced whiffs over his career:

It’s not amazing, and the sample is small, but it’s clear that if his fastball is going to play anywhere, it’ll be at the top of the zone rather than the bottom, even despite its lousy spin rate. With that in mind, Sheffield has transformed his approach. Instead of middle-middle fastballs, we should see him use sinkers at the bottom of the zone, four-seamers up in the zone, and then use his changeup and slider to draw whiffs. Before, he had three kinds of offerings, but now he has a collection of four pitches that he’s going to use to do different things, in different areas of the zone.

Now that Sheffield has a sinker, I think Patrick Corbin vaguely resembles the formula that Sheffield should be after. The bulk of what we’re looking at is Corbin has one of the best sliders in baseball, and he throws it a lot. In terms of starters, Sheffield ranks eighth in the league in slider swinging-strike percentage, and he throws it as much as Corbin. And now, he’s got a sinker and four-seamer, just like Corbin.

We can compare them by repertoire:

Sheffield vs. Corbin, pitch mix

FF% SI% SL% CH% CB%
FF% SI% SL% CH% CB%
47.80% --- 35.70% 16.30% ---
19.40% 34.30% 37.10% 5.70% 3.50%
(Sheffield, top. Corbin, bottom.) Source: Baseball Savant

Now, I wouldn’t necessarily call this a comp, per se, as there are enough dissimilarities that it’s not super clean. But Sheffield is a unique pitcher. What I’m mostly after here is Corbin’s repertoire, as I think Corbin serves as a precedent for what’s to come for Sheffield. Whenever Sheffield finally pitches in the regular season, I think there’s a strong possibility that Sheffield’s repertoire looks more like Corbin’s in 2019 than his own in 2019, just with more changeups and no curveballs. It’s a shame that Bundy hasn’t implemented his changes yet (i.e., switch out the four-seamer for a sinker and throw more secondaries), because I think he is perhaps the strongest comp for Sheffield. That might sound bad — he’s been pretty mediocre these past four years — but I’m quite fond of Bundy.

The command woes aren’t completely gone. He still missed his spots more than a few times — sometimes by inches, sometimes by feet (which is okay, all pitchers do), but he certainly seemed more locked in than he often did in 2019. It’s too early to make too many assumptions at this point, but it’s safe to say that Sheffield is moving in the right direction.

Little by little, Sheffield is addressing his blemishes. He already started leaning on his secondary pitches more toward the end of last year, and now he’s made the obvious tweak of switching out his sinking fastball for a sinker. I’m not convinced this solves all of his problems, but it solves une problem — and a significant one, at that. Sheffield was misusing his last fastball, but now he has a new fastball that he’s using well. At least so far. This opens up the opportunity for a significant domino effect to take place. There’s a strong chance that, in leaning into the movement of his fastball, Sheffield has just accelerated his development.


April 8th - Large Hail Event

Severe thunderstorms developed along a cold front that dropped south across southeastern Iowa and northwest Illinois during the afternoon hours of Wednesday, April 8, 2020. Very large hail was reported with some of the severe storms.

The hardest hit areas were parts of southeast Iowa and west central Illinois where hail stones of golf ball to soft ball sized were reported.

Other areas that got storms saw copious amounts of small hail which covered the ground.

  • Storm Reports
  • Hail Photos
  • Radar
  • Environnement

Denmark, IA
Courtesy: EMA
Denmark, IA
Courtesy: EMA

Interactive Radar Loop


PRELIMINARY LOCAL STORM REPORT. SOMMAIRE
NATIONAL WEATHER SERVICE QUAD CITIES IA IL
755 PM CDT WED APR 8 2020

..TIME. . EVENT. . CITY LOCATION. . LAT.LON.
..DATE. . MAG. ..COUNTY LOCATION..ST.. . SOURCE.
..REMARKS..

0454 PM HAIL GALVA 41.17N 90.04W
04/08/2020 M1.00 INCH HENRY IL TRAINED SPOTTER

EMERGENCY MANAGEMENT AND TRAINED SPOTTERS
REPORTED HAIL THAT WAS BETWEEN PEA TO
QUARTER SIZED. ALSO REPORTED HALF INCH HAIL
ALONG HIGHWAY N300 NEAR 1500 E HIGHWAY.

0450 PM HAIL COLONA 41.49N 90.35W
04/08/2020 E0.25 INCH HENRY IL TRAINED SPOTTER

0449 PM HAIL MILLEDGEVILLE 41.97N 89.78W
04/08/2020 E0.25 INCH CARROLL IL TRAINED SPOTTER

0436 PM HAIL 1 WSW SHERRARD 41.31N 90.53W
04/08/2020 M0.25 INCH MERCER IL TRAINED SPOTTER

0435 PM HAIL 2 NNW CLINTON 41.87N 90.25W
04/08/2020 M0.50 INCH CLINTON IA TRAINED SPOTTER

LASTED FOR TEN MINUTES FROM 435 TO 445 PM.

0434 PM HAIL 2 SSE DAVENPORT 41.54N 90.59W
04/08/2020 E0.25 INCH SCOTT IA TRAINED SPOTTER

0432 PM HAIL 1 ENE BODEN 41.27N 90.57W
04/08/2020 M0.88 INCH MERCER IL PUBLIC

0425 PM HAIL AUGUSTA 40.23N 90.95W
04/08/2020 M1.00 INCH HANCOCK IL CO-OP OBSERVER

0415 PM TSTM WND GST 3 W ADAIR 40.42N 90.56W
04/08/2020 M64 MPH MCDONOUGH IL TRAINED SPOTTER

0415 PM HAIL 3 W ADAIR 40.42N 90.56W
04/08/2020 M1.00 INCH MCDONOUGH IL TRAINED SPOTTER

0415 PM HAIL 5 NNW ELIZA 41.36N 91.01W
04/08/2020 E0.50 INCH ROCK ISLAND IL TRAINED SPOTTER

PEA TO MARBLE. TIME ESTIMATED.

0412 PM HAIL 2 ENE BARDOLPH 40.51N 90.53W
04/08/2020 E1.00 INCH MCDONOUGH IL TRAINED SPOTTER

MULTIPLE REPORTS OF 1 INCH HAIL.

0411 PM HAIL GOOD HOPE 40.56N 90.68W
04/08/2020 U0.75 INCH MCDONOUGH IL PUBLIC

REPORT FROM MPING: DIME (0.75 IN.).

0410 PM HAIL 2 SSE MACOMB 40.44N 90.67W
04/08/2020 E1.75 INCH MCDONOUGH IL TRAINED SPOTTER

0409 PM HAIL COLCHESTER 40.43N 90.79W
04/08/2020 M1.50 INCH MCDONOUGH IL TRAINED SPOTTER

0405 PM HAIL 2 SW MACOMB 40.45N 90.71W
04/08/2020 M0.88 INCH MCDONOUGH IL TRAINED SPOTTER

NICKEL HAIL COVERING GROUND.

0400 PM HAIL 4 SE BLANDINSVILLE 40.51N 90.82W
04/08/2020 M0.75 INCH MCDONOUGH IL TRAINED SPOTTER

LASTED APPROX. 10 MIN. COVERED THE GROUND.

0359 PM HAIL 2 WNW LETTS 41.34N 91.27W
04/08/2020 E0.70 INCH MUSCATINE IA PUBLIC

0358 PM HAIL 3 SW BLANDINSVILLE 40.52N 90.89W
04/08/2020 U0.50 INCH MCDONOUGH IL PUBLIC

REPORT FROM MPING: HALF-INCH (0.50 IN.).

0357 PM HAIL CONESVILLE 41.38N 91.35W
04/08/2020 M0.75 INCH MUSCATINE IA PUBLIC

0355 PM HAIL MACOMB 40.47N 90.68W
04/08/2020 E1.25 INCH MCDONOUGH IL PUBLIC

0344 PM HAIL 2 SE CARMAN 40.71N 91.05W
04/08/2020 E1.00 INCH HENDERSON IL TRAINED SPOTTER

0338 PM HAIL SAINT PAUL 40.77N 91.51W
04/08/2020 E0.88 INCH LEE IA FIRE DEPT/RESCUE

0331 PM HAIL 1 ESE SHOKOKON 40.75N 91.04W
04/08/2020 M1.00 INCH HENDERSON IL TRAINED SPOTTER

DIME TO QUARTER SIZED HAIL OCCURRING NOW.

0328 PM HAIL 2 NNE NAUVOO 40.57N 91.38W
04/08/2020 M0.88 INCH HANCOCK IL TRAINED SPOTTER

NICKEL HAIL FOR 2 MINUTES BEGAN AROUND 328
PM.

0325 PM HAIL NAUVOO 40.55N 91.38W
04/08/2020 M0.75 INCH HANCOCK IL PUBLIC

0324 PM HAIL 1 E NAUVOO 40.55N 91.38W
04/08/2020 M0.75 INCH HANCOCK IL PUBLIC

0322 PM HAIL 1 W DENMARK 40.75N 91.35W
04/08/2020 E4.00 INCH LEE IA EMERGENCY MNGR

FIRE DEPARTMENT REPORTS SOFT BALL HAIL WEST
OF DENMARK, IA IN NORTHERN LEE COUNTY.

0315 PM HAIL 3 N WEST POINT 40.76N 91.45W
04/08/2020 E1.75 INCH LEE IA TRAINED SPOTTER

0307 PM HAIL LOWELL 40.82N 91.44W
04/08/2020 M1.75 INCH HENRY IA TRAINED SPOTTER

DIME TO THROUGH GOLF BALL SIZE HAIL.

0300 PM HAIL 1 S SALEM 40.83N 91.62W
04/08/2020 M1.75 INCH HENRY IA TRAINED SPOTTER

0257 PM HAIL 1 S SALEM 40.84N 91.62W
04/08/2020 M1.50 INCH HENRY IA LAW ENFORCEMENT

911 CENTER RELAYED A REPORT FROM LAW
ENFORCEMENT OF 1.50 INCH HAL.

0214 PM HAIL WINTHROP 42.47N 91.73W
04/08/2020 M0.25 INCH BUCHANAN IA EMERGENCY MNGR

0202 PM HAIL 1 N INDEPENDENCE 42.48N 91.89W
04/08/2020 M0.25 INCH BUCHANAN IA TRAINED SPOTTER


Hanser Alberto ෝ

In his final season with Baltimore, led the Orioles in multi-hit games (18), which included 14 in his first 30 contests. Appeared on his third Opening Day roster (2016, 2019, 2020) and made a team-high 48 starts at second base, four at third base and one as the DH. Batted .375 (24-for-64) with 15 runs scored in the seventh inning or later, which was the highest average in the American League and the second-most runs scored. Also ranked tied for fourth in the AL, with a .375 average (18-for-48) against left-handed pitching. ranked ninth in the league hitting .324 (35-for-108) in road contests. Slashed .318/.342/.437 (48-for-151) through his first 36 games, ranking fourth in the AL batting race through Sept. 6…however, hit just .206 (14-for-68) from Sept. 7 to the end of the season. Saw his season average dip below .300 after completion of the game on Sept. 13, snapping a 132-game stretch (June 7, 2019-Sept. 12, 2020) in which it was .300-or-above. Homered in consecutive games (July 30 vs. the Yankees July 31 vs. Tampa Bay) for the second time in his career, also turning the trick Aug. 20-21, 2019 vs. Kansas City. Matched a career-high with a 10-game hitting streak (Aug. 22-Sept. 6), batting .350 (14-for-40).

Finished the season ranked eighth in the AL and 16th in the majors in batting average was the 44th time in Orioles history (since 1954) in which a player finished the season with a .300 average-or-better, and first since 2008 (Nick Markakis and Aubrey Huff). Batted .398 (88-for-221) against left-handed pitching the most hits against lefties in the majors and the second-highest average (J.D. Martinez, BOS - .404) . His 88 hits against lefties were the most in a single-season in Orioles history. Marked the 17th time in Major League history (14th different player) in which a player recorded at least 88 hits against left-handed pitching the most in the majors since 1987 (Tony Gwynn - 90). Hit .345 (88-for-255) in 65 road games tied for the highest road average in the AL (Tim Anderson, CWS) and tied for the second-highest in the majors. His 11.00 plate appearances/strikeout (550 PA/50 K) led the majors. Became the first Oriole since Deivi Cruz in 2003, and only second since 1992, with at least 500 at-bats and 50 strikeouts-or-less the 18th such season in Orioles history (eighth different player). His 34.38 plate appearances/walk (550 PA/16 BB) was the third-highest in the majors his 16 walks ranked second-lowest among qualifiers. Made his first career pitching appearance on 4/7 vs. NYY (1.0 IP, 2 ER, H, HR, 2 BB, HB). Had the second-highest O-Swing% (47.6%) in the majors, was fourth in the majors in O-Contact% (78.7%), and his SwStr% was the lowest on the Orioles (7.9%), according to FanGraphs. Batted .309 (84-for-272) in 73 games prior to the All-Star Break, and hit .302 (76-for-252) in 66 games after the All-Star Break. Batted .354/.387/.576 (35-for-99) with 13 extra-base hits, four home runs, 19 runs, and 15 RBI in August (27 games) all four were monthly highs for the season. Hit .354/.379/.434 (35-for-99) with 11 multi-hit games in June (24 G) his 35 hits were tied for the fourth-most and his average ranked fifth-highest in the AL during the month. Made four total appearances (two starts) in the outfield, his first career appearance in the outfield (LF) on 4/20 vs. MIN and his first career start (RF) on 4/29 at CWS. Had a career-long 10-game hitting streak from 8/11-21 entered the season with a career-high hitting streak of six games. Set a career-high with five hits on 8/30 at KC (5-for-6, 2B, 2 R, 2 RBI). Hit his first career home run on 4/20 vs. MIN (G2) off of LHP Martin Pérez. Scored a career-high three runs three different times (5/20 vs. NYY, 8/12 at NYY, and 8/24 vs. TB) and drove in a career-high three runs three different times (8/12 at NYY, 8/20 vs. KC, and 8/21 vs. KC). Batted .343 (69-for-201) with no outs and .369 (58-for-157) when leading off an inning. Hit .400 (26-for-65) the third time facing the same pitcher in a game was the fifth-highest average in the majors (min. 65 at-bats). Batted .390 (23-for-59) in 17 games against NYY tied for the most hits against the Yankees by an opponent (J.D. Martinez, BOS) during the season and the fourth-highest average. Hit .339 (21-for-62) with 10 runs scored in 18 Interleague games.

Led Triple-A Round Rock in hitting (.330), ranked second in RBI (58), and fourth in hits (119). Finished fourth in the Pacific Coast League in hitting. A non-roster invitee to Texas Rangers Spring Training. Had his contract selected by the Rangers on 5/15 was optioned and recalled two other times during the season. Tied a career-high with three hits on 9/27 at SEA. Batted .398/.396/.583 (41-for-103) with six doubles, two triples, three home runs, 12 runs, and 27 RBI in 27 games in July for Round Rock.

Spent the entire season on the disabled list with right shoulder problems and had right rotator cuff debridement surgery on 6/19…the procedure was performed by Rangers Team Physician Dr. Keith Meister…only regular season action came in the form of 5 games on injury rehabilitation assignment at Frisco (6/1-4) and Round Rock (6/5-6)…also played in 11 spring training games, the last on 3/12 at CWS, before opening the year on the 10-day DL with right shoulder tightness…transferred to 60-day DL on 5/16 for duration of the season…reinstated from 60-day DL on 11/6 and was not tendered a major league contract offer prior to the deadline on 12/1, making him a free agent…re-signed to a minor league contract on 12/14.

Despite making his 1st career Opening Day roster, Alberto still saw less action with Texas than in his rookie 2015 campaign…saw three stints with Texas (Opening Day-6/3, 7/20-8/2, 9/2-end of season) and spent 2 1/2 months with Triple-A Round Rock…made 14 starts at SS (6), 3B (4), 2B (3), and 1B (1)…joined Jurickson Profar as the only Rangers to make starts at all 4 infield positions, including his 1st career action at 1st base…played just 2 games with Texas from June through August…lone extra-base hit was a double on 7/31 vs. KC, and had no multi-hit games…had game-tying single in 9th inning in last PA of season finale on 10/2 vs. TB, snapping 0-for-15 drought𔆀 of his 8 hits came with RISP…went 0-for-2 as a pinch-hitter.

Was not on the Rangers' roster for the 2016 ALDS, but saw action as replacement for injured third baseman Adrian Beltre in the 2015 ALDS against Toronto, going 2-for-10 in 3 games/2 starts…entered Game 1 after Beltre's exit and went 1-for-2…started at 3B in Games 2-3, with first postseason hit being tie-breaking 2-R, 2-out single off Liam Hendriks in 14th inning of Game 2…became just 2nd rookie in MLB history with GW RBI in 14th-or-later, joining HOU's Chris Burke (18th inning of ALDS G4 vs. ATL on 10/9/05)…doubled in Game 3 and did not play in Games 4-5 following Beltre's return.

Batted .222 (22-99) with 2 doubles, a triple, and 4 RBI in 41 games over 2 stints with the Rangers last season (5/28-7/4 and 8/19-end of season) in his first major league action…was 1-for-3 in 3 PA's as a pinch-hitter…club had 18-8 (.692) record in his 26 starts. Hit safely in 6 straight (5/29-6/4) and 7 of 1st 8 ML games at .344 (11-32), with Rangers going 7-1 in those contests…beginning 6/7, batted .164 (11-67) over final 33 games/18 starts with Texas to finish at .222…just 8 G after 9/1 (0-for-2 in 2 PA's), last start was 8/30 vs. BAL (2nd base)… his career-opening 6-game hit streak was longest for a Texas batter since Chris Davis in 2008 (6 G, 6/26-7/2/08)…became 5th Ranger in history to record hits and RBI in 1st 2 ML games, joining Roy Howell (1974), Chad Kreuter (1988), Rusty Greer (1994), and Fernando Tatis (1997).

Rated statistically as the best defender among Texas League shortstops with at least 50 games played. appeared at shortstop in 114 of 120 games played. posted career-best .979 fielding percentage, including a .980 mark at shortstop. combined to bat .273 (120-440) with 21 doubles, 4 triples, 7 home runs, and 58 RBI in 120 games with Myrtle Beach (A+) and Frisco (AA). hit .284 (101-356) vs. right-handed pitching and .226 (19-84) vs. southpaws. batted .349 (45-129) with RISP. returned to Myrtle Beach for the start of the campaign and was promoted back to Frisco on 7/4 after hitting .313 with 12 extra-base hits in June. compiled a career-best 13-game hit streak from May 25-June 14. was chosen as the Rangers Minor League Defender of the Month for July. batted .330 (30-91) over final 25 games.

WINTER BALL:
Batted .390 (30-77) with 7 doubles, a home run, 14 runs scored, 5 walks, and 5 stolen bases in 26 games with Cibao in the Dominican Winter League. saw action at second, shortstop, and third. played in 14 postseason games for the DWL Champion Gigantes and participated in the Caribbean Series.

Played in 129 games between Frisco and Myrtle Beach. combined to bat .223 (101-453) with 11 doubles, 4 triples, 4 home runs, and 47 RBI. hit .235 (85-361) against right-handers and .174 (16-92) versus southpaws. opened the season with Frisco and batted .288 (34-118) over his first 31 games. hit .176 (42-238) over next 69 contests and was transferred to Myrtle Beach on 8/1. batted .183 (11-60) with a double, 4 RBI, and 6 runs over 20 games with Cibao in the Dominican Winter League.

Split the campaign between Hickory (A) and Myrtle Beach. combined to bat .299 (157-525) with 28 doubles, 3 triples, 8 home runs, 72 RBI, and 24 stolen bases in 128 games. posted the 2nd-highest average among Texas prospects on full-season clubs and collected the 5th-most RBI. selected to the South Atlantic League All-Star Game. named the 12th-best prospect in the Carolina League by Baseball America. opened season with Hickory and posted the 2nd-highest first half average in the league at .339 (83-245). was the 2nd-youngest regular in the CL following a promotion to the Pelicans on June 22. batted .303 (37-122) over final 30 games with Myrtle Beach. hit .397 (25-63) with 2 doubles, 2 triples, and 7 RBI in 17 games with the Surprise Saguaros in the Arizona Fall League. posted the 3rd-highest batting average on the circuit.

Spent first season stateside with Spokane (SS). batted .301 (44-146) against right-handed pitching and .146 (6-41) versus southpaws.

Spent first professional season with DSL Rangers. claimed the Dominican Summer League batting title and was a mid-season All-Star. tallied 4 different hit streaks of 5-or-more games, including a season-high 6 games twice.


ORN Series 1, Vol. X: Report of Acting Master William B. Sheldon, U. S. S. Shokokon, May 28-June 23, 1864

[Report of Acting Master William B. Sheldon, U. S. Navy, commanding U. S. S. Shokokon, of cooperative engagements in Pamunkey River, June 21, 1864, including Summary of Shokokon‘s Movements from May 28 to June 23, 1864]

U. S. S. SHOKOKON,
Cumberland, Va., June 21, 1864.

Civilian Steamer Eliza Hancox was fired into by Confederate Cavalry on June 21, 1864, causing USS Shokokon to respond. (James Bard Painting)

Sir: I would respectfully submit the following report: This morning, 8:30 a.m., just after a thick fog had cleared away, the transport steamer Eliza Hancox passed up. When abreast of Cumberland Point, 1 mile above where this vessel was lying, she was fired on by a party of rebels, who were concealed on the bank of the river. I immediately opened fire with our forward battery, and slipped the chain, steamed up to the point where the fire proceeded from, the most of our shell exploding near and among them. They soon fell back under cover of the woods out of sight. Shelled the woods, but could not get any reply. Kept in the position near the point until 12 o’clock m. I learned from a man whom I called down to the beach that the enemy were a party of dismounted cavalry, numbering about 150 that they had fallen back toward New Kent Court-House. He reported that they had some wounded, but could not tell whether there were any killed. I also learned from him that they dismounted about a mile back and came down to the river during the fog. Nothing more has been seen or heard from them up to this, 6 p. m. Enclosed I will send report of ammunition expended.

Respectfully, your obedient servant,

W[illiam]. B. Sheldon,
Acting Master, Commanding.

Lieutenant-Commander Cha[rle]s. A. Babcock,
Senior Officer, Commanding U. S. S. Morse, White House, Va.

Expenditure of ammunition, U. S. S. Shokokon, June 21, 1864.

10-second 30-pound Parrott shell……………………………………………………………5

5-second 30-pound Parrott case shot……………………………………………………𔅽

Very respectfully, your obedient servant,

S[amuel]. P. Crafts,
Executive Officer.

U. S. S. Shokokon,
Off Yorktown, June 24, 1864.

Sir. In obedience to orders from Acting Rear-Admiral S. P. Lee, May 28, 1864, to report to you at Yorktown, or wherever you might be, I reported to you at White House, May 31, 5 o’clock a. m. was ordered by you to proceed down the Pamunkey and take position off Cumberland, to protect the transports passing up and down. In compliance with your orders, I took position where I could command Cumberland Point and an old earthwork formerly held by the enemy, on the right bank of the river. Nothing occurred of note until the 6th of June, when a small force of the One hundred and seventy-ninth New York Volunteers came down to occupy the heights. I gave all assistance they required in landing and getting their stores ashore. Everything remained quiet until the morning of the 21st instant, when a party of about 150 rebel cavalry (dismounted) came down to Cumberland Point— during a thick fog—and fired from the bank of the river at one of the transports passing that point—details as per report of that day. On the evening of the 22d the force occupying the heights evacuated and passed down the river. I rendered them all assistance possible in getting on board the transport.

On the 23d instant, 2:45 p. m., was ordered by you to proceed down the river in company with the other gunboats, arriving off Yorktown at 11:15 p. m., June 23, 1864.

Respectfully, your obedient servant,

W[illiam]. B. Sheldon,
Acting Master, Commanding.

Lieutenant-Commander Cha[rle]s. A. Babcook,
Senior Officer, Commanding U. S. S. Morse, Off Yorktown, Va. 1


A dive into Luis Robert's September slump

After the White Sox victory over the Twins on August 31, Luis Robert was hitting .298/.348/.612, with a .398 wOBA and a 157 wRC+. In that 8-5 victory, Robert was 2-for-4, with a mammoth, 449-foot (111 mph exit velocity) home run to tie the game in the seventh and later, hit the go-ahead double in the ninth. 

To that point, Robert was tied for the third-highest fWAR in baseball (1.8). He was arguably the most valuable player on the team when considering his defensive performance in center field. 

Since then, Robert is hitting .103/.185/.155 with a .163 wOBA and a wRC+ of -4, contributing to a -0.2 fWAR. 

Que s'est-il passé? Did pitchers suddenly figure him out? Are pitchers attacking him differently? Is this just a three-week slump that virtually every major-leaguer runs into eventually? Should we be worried?

We know about Robert&aposs propensity to swing. There aren&apost many pitches that don&apost appeal to the phenom. His O-Swing% is almost 18% above average, his SwStr% is 14% above average and he is swinging at an astonishingly-high 60% of pitches. His SwStr% is the highest in baseball while his O-Swing% and overall Swing% trails only Baltimore&aposs Hanser Alberto and Oakland&aposs Stephen Piscotty. 

What mitigated this through August was the fact that Robert was still a 57% above-average hitter. His approach, as drastic as it was, was working. 

But here we go, right? It clearly was not sustainable, and Robert must be seeing the results of pitchers exposing tendencies that have seemingly gotten worse. 

Not so fast. Robert&aposs O-Swing% has remained constant, along with his Swing%, Z-Contact% and SwStr%. What&aposs most surprising is that he&aposs actually seen pitches in the zone 5% more, from 35% up to 40%. I previously theorized that pitchers would just stop throwing Robert any strike,s and let him get himself out chasing pitches. More pitches to hit for Robert seems ideal, and it should be. The problem is that he&aposs stopped hitting them. Robert isn&apost chasing more pitches, yet his K% is 5% higher in the month of September. 

In July and August, Robert had a 91 mph average exit velocity, with a 12.8 degree launch angle and .411 xwOBA. That&aposll play. 

What won&apost is what he&aposs done since — an 80 mph average exit velocity, with a 22.8 degree launch angle and a .210 xwOBA. The pitches are there he just not hitting them with the same authority. From just watching the games, we&aposve noticed that Robert has started fouling off a lot of hittable pitches — oftentimes in good counts, where he seems to be right on the pitch, but he&aposs just under it. The data backs this up.

When you isolate pitches that are in the heart of the plate, as defined by Baseball Savant&aposs "attack zones," Robert has the sixth-highest foul ball percentage in baseball this September, at 48.3% in these zones. Presque demi of the pitches that he has the best chance to do damage on are being fouled off. The only players with more foul balls per pitch in these zones are Omar Narvพz, Michael A. Taylor, Miguel Sanó, Austin Romine and Derek Dietrich. In July and August, Robert was only fouling off 32.1% of these pitches, which ranked 78th in baseball. 

What&aposs also important to note is Robert&aposs Whiff% on these pitches. In July and August, it was 24%. In September, it has actually chuté to 21%. Combining these rates with foul ball rates, Robert&aposs total Whiff% plus foul ball rate was 56% though August 31 (ninth in baseball) and 69% since then (second in baseball to Taylor). 

A whiff is never good, but a foul ball can be good on a two-strike pitch, especially a good pitch, to extend the at-bat. But remember, these are pitches in the heart of the zone, pitches that Robert can&apost afford to miss given his approach. When these are missed, Robert finds himself in more two-strike counts where the odds are overwhelming that he won&apost see another pitch as good. This is how you strike out more without chasing more pitches. Robert&aposs򠅗 wRC+ was largely a product of mashing mistakes. When he&aposs not doing that, we see the hitter he&aposs been over the last three weeks — a hitter that&aposs 161% worse.

The question is, how can Robert just arrêter hitting the pitches he was before? What gives with these foul balls? As I previously mentioned, he&aposs been under a lot of them. This can be seen in games with foul balls up and back towards the press box, but also on the balls he is putting in play. His IFFB% (infield fly ball) is up, from 6% to 35%. Think about that — more than a third of the balls he&aposs put in play have been pop-ups on the infield during this stretch.

If you have paid attention to key subjects of baseball analytics through the past three to five years, spin rate has a targeted metric for analytically-inclined teams. Without getting too much into the detail of it, what spin on a baseball does is help it fight against the forces of gravity that are pulling it down. A fastball with a higher rate of backspin is going to not drop as quickly as one with less spin. Therefore, it can trick the eyes and brains of hitters. A human set of eyes physically cannot track a 90+ mph pitch fully from release to contact point. It&aposs impossible. Luckily, our brains make predictions for us as the ball disappears — allowing hitters to hit. However, if the brain predicts where a typical pitch will end up, and the pitch has a higher spin rate, hitters are going to swing under it, resulting in a lot of whiffs, foul balls and pop-ups. The brain sends a signal to the rest of the body to position the hitter&aposs hands, hips, etc. at a certain point, only to be tricked by the physics of that particular pitch. It&aposs why a high spin rate is so desirable for a pitcher&aposs fastball. 

This relates to Robert&aposs slump because many of these pitches he is fouling off are higher-spin fastballs. In July and August, he had a 95 mph average exit velocity and a 15.2 degree launch angle against fastballs with a spin rate of 2300 rpms or higher. In September, he has an 81.4 mph average exit velocity and a 35.6 degree launch angle against these pitches he&aposs not staying on top of them, which is what he needs to do. Overall, Robert has a .219 xwOBA on fastballs in September, while in August, he was at .424. It&aposs virtually impossible to succeed without hitting hittable fastballs.

Here&aposs a good example from August. Robert was able to tattoo this pitch off of a really good pitcher in Brandon Woodruff. Even though it was an 0-2 mistake, it was still a 97 mph fastball with a 2398 rpm spin rate that was turned around at 106.1 mph.

Robert smash vs. Woodruff on August 4.

Here&aposs another a pitch up and out of the zone with two strikes, but Robert is able to get on top of it for a knock. This pitch had a 2329 rpm spin rate and was hit 104.9 mph, against another good pitcher in Aaron Civale.

Robert base hit vs. Civale on August 7.

Contrast these results with what we&aposve seen more recently: pop-ups and foul balls galore. Robert has one hit against a fastball with at least a 2300 rpm spin rate this month, and that was a broken-bat, infield single.



Commentaires:

  1. Dom

    Le portail est tout simplement super, je le recommande à mes amis!

  2. Garfield

    Vous avez tort. Essayons de discuter de cela.

  3. Delrico

    Bravo, une idée brillante et dans les délais



Écrire un message