L'histoire

Alton, Illinois

Alton, Illinois


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Alton, une ville du sud de l'Illinois dans le comté de Madison, se trouve à 25 miles au nord de St. Louis, Missouri. Il est situé sur le fleuve Mississippi, à environ quatre milles de son confluent avec le Missouri. Le premier règlement sur le site a été fait en 1783. Une émeute d'éléments anti-abolitionnistes à Alton plus tard la même année a entraîné la mort d'un résident qui défendait ses presses et est commémoré avec le monument Elijah P. Lovejoy, dans le cimetière d'Alton. Le dernier débat entre Abraham Lincoln et Stephen Douglas sur la question de l'esclavage a eu lieu à Alton le 15 octobre 1858, quelques semaines avant l'élection pour le Sénat américain, que Lincoln a perdu. La première prison d'État de l'Illinois a été établie à Alton dans les années 1850 mais abandonnée après la guerre de Sécession, lorsqu'elle a été remplacée par la prison de Joliet.Shurtleff College a été organisé à Collinsville en 1827 et a déménagé à Alton en 1831 Il a été fermé en 1957 et son campus a été absorbé par la Southern Illinois University. Alton est desservie par le Lewis and Clark Community College, créé en 1970 à proximité de Godfrey. Le musée d'histoire et d'art d'Alton est situé à Loomis Hall, l'un des premiers bâtiments de l'ancien campus du Shurtleff College. Il comprend une exposition sur Robert Wadlow, qui est né à Alton et a atteint une hauteur de près de neuf pieds avant de mourir à l'âge de 22 ans. Le musée des forces armées possède une grande collection de véhicules militaires. L'héritage de Wood River à proximité est préservé dans son musée et centre d'accueil du centre-ville de Wood River. L'hôpital Alton Memorial a été construit grâce aux dons de la succession du fondateur de l'Illinois Glass Company et a ouvert ses portes en 1937.


Société historique d'Alton

« J'espère que 2021 sera meilleur que 2020, qui a été une période très éprouvante pour tous. Nous avions tous nos programmes 2020 prêts à être lancés et la brochure du programme prête à être imprimée, puis le monde a basculé. avec la force d'une explosion nucléaire. Nous espérions que ce ne serait pas si agressif et que nous pourrions obtenir certains des programmes, mais cela n'a jamais été le cas. L'État du New Hampshire a été bloqué et cela incluait tous les musées. Bâtiments de la ville et les bureaux ont été fermés au public, y compris notre musée qui se trouve au niveau inférieur de la bibliothèque Gilman. Aucun accès à notre musée et aucune utilisation de la salle de conférence. C'est là où nous en sommes aujourd'hui, bien que la bibliothèque ait permis très accès limité à notre salle, mais sur rendez-vous uniquement et public non autorisé."

Un message des dirigeants et des administrateurs du conseil

Un message des dirigeants et des administrateurs du conseil

Un message des dirigeants et des administrateurs du conseil

« Le conseil d'administration a tenu une réunion d'urgence le 6 août pour examiner nos options. Nous nous sommes rencontrés sur le porche arrière de la maison communautaire d'Alton Bay, portant des masques et maintenant une distance sociale. Nous avons convenu d'annuler la saison 2020 pour la sécurité de tous membres et amis. Il n'y a pas eu de vide-grenier ou de vente de pâtisseries cette saison. On a demandé aux membres du conseil s'ils resteraient à leur poste actuel jusqu'en 2021 et tous ont accepté. Nous ne pouvions pas voir comment nous pourrions organiser le souper-partage et l'élection des dirigeants pour 2021 comme nous le faisons en octobre de manière sûre pour tous."

« Nous avons également convenu, car la saison 2020 a été annulée, nous conserverions l'adhésion actuelle.

(Extraits du bulletin annuel)

Un message des dirigeants et des administrateurs du conseil

(Extraits du bulletin annuel)

« Si nous sommes en mesure d'organiser des programmes en 2021, nous les publierons sur notre site Web, Facebook et dans le Bayside, avec la date, l'heure et le lieu. Nous menons les affaires de la Société à domicile du mieux que nous le pouvons, répondant au téléphone, aux messages électroniques et aux demandes de renseignements qui nous parviennent. »

". notre espoir est que vous continuerez votre adhésion et votre soutien à l'Alton Historical Society."

"Nous souhaitons à tous une année 2021 sûre et saine."

Président par intérim - Marty Cornelissen

Réalisatrice - Muriel Stinson

Réalisateur - Bob Witham

Réalisateur - Sylvia Countway

Trésorière - Mary Cornelissen

Secrétaire de séance - Sandy Hammond

Nos Rencontres

Nos Rencontres

(Extraits du bulletin annuel)

RÉUNIONS ACTUELLEMENT SUSPENDUES

Le musée historique d'Alton est ouvert au public, de 9h30 à 12h30 le troisième samedi de chaque mois, et à d'autres moments sur rendez-vous. L'Alton Historical Society se réunit le troisième mardi de chaque mois, d'avril à septembre, à 19h00, au niveau inférieur de la bibliothèque Gilman, au 100 Main Street, Alton, NH. Ces réunions commencent par une brève réunion d'affaires, suivie d'un programme soigneusement sélectionné avec des visuels, toujours sûr de susciter l'intérêt du public !

Faites défiler vers le bas pour les informations de contact, les directions et la carte.

Notre mission

Nos Rencontres

Notre mission

La société historique d'Alton a été formée à Alton, New Hampshire en 1950. Les objectifs de la société historique d'Alton sont d'encourager l'intérêt pour l'histoire d'Alton par tous les moyens appropriés, y compris la collecte, l'exposition et la préservation d'articles d'intérêt historique au profit de cette société et générations futures. Notre objectif est de collecter, d'organiser, de préserver et d'afficher pour l'éducation et le plaisir du public, des documents historiques relatifs à la ville d'Alton, New Hampshire. , itinéraires et carte.

Notre musée

Nos Rencontres

Notre mission

Le musée historique d'Alton, situé au niveau inférieur de la bibliothèque Gilman, possède un assortiment de souvenirs relatifs à l'histoire d'Alton. Vous trouverez de vieilles photos et cartes postales représentant Alton du début du siècle qui montrent de nombreux quartiers tels qu'ils étaient, ainsi que de vieux bâtiments qui n'existent plus. Vous pouvez également trouver des informations sur les nombreux camps de jeunes actifs à Alton Bay au cours des années 1900.

Des informations et des photos de vieux bateaux qui ont navigué sur les eaux du lac Winnipesaukee, comme le vieux bateau à vapeur Mt. Washington, le Swallow et le bateau postal, le Tonamar sont exposés. Nous avons des meubles, des oiseaux, des vêtements et un rouleau utilisé pour déplacer le vieux mont Washington sur terre. Des informations sont disponibles pour la recherche des nombreux quartiers d'Alton et des personnes qui ont vécu ici. Les nouveaux membres sont les bienvenus ! De plus, la Société encourage toujours les commanditaires au profit des programmes annuels, la restauration du J. Jones Freight Building », et l'acquisition d'artefacts du Musée.


Alton

Nos rédacteurs examineront ce que vous avez soumis et détermineront s'il faut réviser l'article.

Alton, ville, comté de Madison, sud-ouest de l'Illinois, États-Unis. Partie de la région métropolitaine de St. Louis, Missouri, Alton se trouve sur le fleuve Mississippi (ponté) près de son confluent avec le fleuve Missouri.

La ville a été nommée en l'honneur d'un fils du colonel Rufus Easton, un spéculateur foncier de Saint-Louis qui a aménagé la communauté en 1818 comme site de ferry. Il s'est rapidement développé en un port fluvial très fréquenté. Le premier pénitencier d'État de l'Illinois (le bâtiment a maintenant disparu) y a ouvert ses portes en 1833. La prison abritait des soldats confédérés pendant la guerre de Sécession. La fabrication de munitions a commencé à Alton dans les années 1890 et reste une partie importante de l'économie de la ville. Les autres produits manufacturés comprennent l'acier, les produits pétroliers et les machines pour la production de verre. Les céréales, le charbon et les produits pétroliers sont expédiés du port. Les jeux de casino contribuent également à l'économie.

La Southern Illinois University School of Dental Medicine est située à Alton Lewis et le Clark Community College a été créé (1970) sur le campus de l'ancien Monticello College (fondé en 1838) à proximité de Godfrey. Alton abrite un musée d'histoire et d'art local (fondé en 1971). Un monument commémore le rédacteur en chef du journal abolitionniste Elijah P. Lovejoy, qui a été tué à Alton par une foule pro-esclavagiste en 1837. Le site du dernier débat Lincoln-Douglas en 1858 est commémoré par des statues en bronze grandeur nature d'Abraham Lincoln et de Stephen A. Douglas. Il y a aussi une statue grandeur nature de Robert Pershing Wadlow, originaire d'Alton (1918-1940), qui, mesurant près de 9 pieds (2,7 mètres), était l'homme le plus grand du monde. L'oiseau Piasa, décrit par Jacques Marquette en 1673 comme un monstre ressemblant à un oiseau gravé dans les falaises du Mississippi, est une célèbre légende locale dont une représentation a été repeinte sur les falaises. À proximité se trouvent le refuge faunique national de Two Rivers (qui fait partie du complexe du refuge faunique national Mark Twain) et le parc d'État Pere Marquette. Inc. ville, 1833 ville, 1837. Pop. (2000) 30 496 (2010) 27 865.


FAQ À PROPOS DES VISITES HAUNTINGS D'ALTON

La visite à pied est-elle réellement une visite à pied ?
Oui, c'est la visite à pied que nous proposons depuis 1999, mais ce n'est PAS une marche non-stop pendant 3 heures. La visite ne représente en fait qu'environ 15 pâtés de maisons de marche au total, mais le temps de la visite est passé à l'intérieur et à l'intérieur des lieux de la visite. Nous nous arrêtons fréquemment et la visite se déroule à un rythme tranquille, ce n'est donc pas une soirée fatigante. Nous proposons également des circuits en bus pour ceux qui veulent voir les sites, mais ne veulent pas marcher.

Donnons-nous une liste des endroits où nous allons en tournée ?
Non, malheureusement, nous ne le faisons pas -- pour plusieurs raisons. Tout d'abord, nous aimons que nos invités soient surpris, et nous modifions souvent la visite, elle peut donc parfois varier d'une nuit à l'autre.

Est-ce la VRAIE tournée « Haunted Alton » ?
Oui, c'est la seule visite dans la région qui est en fait basée sur le livre à succès, Alton hanté, et a été créé par l'auteur, Troy Taylor, en 1999.

Ai-je besoin d'une carte de crédit pour faire des réservations ?
Oui, tous les billets de tournée sont vendus sur la base du premier arrivé / premier servi, ce qui signifie que les billets doivent être achetés à l'avance, tout comme les billets pour un concert ou un événement. Une fois que vous les avez achetés, ils sont à vous et les billets ne sont pas remboursables.

Vais-je recevoir des billets par la poste ?
Non, lors de votre inscription en ligne, vous recevrez par e-mail un formulaire de confirmation que vous pourrez imprimer et apporter avec vous lors de la visite. Comme nous n'acceptons que les réservations en ligne, tout le monde recevra sa confirmation par e-mail. Merci!

Puis-je récupérer mon argent si je décide d'annuler ou de ne pas me présenter ?
Désolé, mais non, TOUTES les réservations sont non remboursables, comme tout concert ou événement. Toutes les visites sont vendues sur la base du premier arrivé / premier servi et nous ne pouvons pas revendre les réservations qui ne sont pas utilisées. Une fois que vous avez acheté les réservations, elles sont à vous. Vous pouvez les donner ou les vendre à quelqu'un d'autre, mais nous n'offrons pas de remboursement. Nous vous reprogrammerons si vous ne pouvez pas prendre la date pour une raison quelconque, mais nous avons besoin d'un préavis de 48 HEURES pour modifier la date. Les reprogrammations doivent être effectuées par e-mail et nous serons heureux de vous créditer pour une future tournée.


Histoire de Godefroy

Le village de Godfrey se trouve sur la rive est du fleuve Mississippi, entre les confluents des rivières Illinois et Missouri. Lorsque les voies navigables étaient les seules autoroutes, les jonctions des trois rivières formaient des intersections importantes. L'emplacement a attiré les Amérindiens, les Européens et, pendant la période territoriale de l'Illinois, trois groupes de colons frontaliers : « Premièrement, l'homme blanc né dans un État esclavagiste… les montagnes."

Le révérend Jacob Lurton et son épouse, l'ancienne Sarah Tuley, ont quitté leur maison de longue date à Louisville, Kentucky, au printemps 1817. Accompagnés d'une famille élargie et de six esclaves, les Lurton ont été les premiers colons enregistrés de Godfrey. Comme beaucoup de leurs homologues frontaliers, les Lurton détenaient des esclaves, se livraient à la fabrication de whisky et partageaient un antagonisme envers les Yankees. Lorsque les Yankees ont contesté les habitudes des sudistes, les Lurton et leurs voisins sont partis.

Les habitants de la Nouvelle-Angleterre ont mené la deuxième vague de colons de Godfrey. Nathan et Latty Scarritt étaient des fermiers méthodistes tempérés, travailleurs et fervents qui recrutaient des voisins partageant les mêmes idées. Cinq ans après l'installation des Scarritt à Godfrey, un afflux d'hommes d'affaires de l'Est s'est développé à proximité du bord de la rivière d'Alton. Les hommes d'affaires yankees considéraient Godfrey comme la principale source de ressources naturelles et de produits agricoles d'Alton. En 1833, Alton et Godfrey étaient liés économiquement, mais les colons locaux étaient profondément divisés par des problèmes sociaux, en particulier par la question de l'esclavage.

La région de Rocky Fork à Godfrey était un refuge pour les esclaves en fuite. Des Afro-Américains courageux ont risqué leur vie pour échapper à l'esclavage, puis ont continué à tendre la main pour aider les autres à gagner la liberté. Les Amérindiens ont fourni protection et refuge aux fuyards jusqu'à la fin de la guerre de 1812. Les « Amis de l'humanité » blancs, agissant en réponse à leurs croyances anti-esclavagistes, ont également aidé les esclaves. En 1828, avec la protection et l'aide de Don Alonzo Spaulding et de sa famille, Rocky Fork est devenu une gare souterraine à grande échelle. Exploitée à la fois par des Noirs et des Blancs, la station attirait des esclaves fugitifs du sud de l'Illinois, du Missouri, du Kentucky et du Tennessee. L'histoire de Rocky Fork présente un effort multiracial convaincant qui a duré des décennies.

Benjamin Godfrey, l'homme dont Godfrey porte le nom, a longtemps fait l'objet de spéculations locales. Était-il un pirate endurci ayant des liens avec le tristement célèbre Jean Lafitte ? Ou était-il un homme d'affaires pieux et humble avec une passion pour la réforme ? L'ancien capitaine de vaisseau de la Nouvelle-Angleterre est arrivé dans la région en 1832 avec 50 000 $. En tant qu'associé de la société d'expédition de fret à succès Godfrey, Gilman & Company, il a rapidement développé sa fortune. Il a construit la première église à Alton, un manoir à Godfrey et le premier collège pour femmes à l'ouest des monts Allegheny. Pourtant, lorsqu'on l'interrogeait sur son passé, Godfrey répondait seulement : « Cela ferait un roman. Les réticences de Benjamin Godfrey cachaient son implication passée dans la traite domestique des esclaves. En 1835, lui et son partenaire figuraient parmi les hommes d'affaires les plus prospères de l'Illinois. En alliance avec d'autres, Godfrey s'est lancé dans une gamme phénoménale de projets de développement économique et de réforme philanthropique. En 1838, Godfrey avait un intérêt dans les terres, les sociétés par actions, les mines de plomb, l'équipement de fonderie, les bateaux à vapeur et le projet de chemin de fer Alton-Shelbyville. Lower Alton était le théâtre d'un empire commercial qui devait rivaliser avec Saint-Louis.

Plusieurs événements tragiques se sont succédé rapidement en 1837. Tout d'abord, Elijah Lovejoy, un jeune ministre et rédacteur en chef de journal de la Nouvelle-Angleterre, a été tué par une foule pro-esclavagiste alors qu'il gardait sa presse à imprimer dans l'entrepôt d'Alton de Godfrey, Gilman & Company. Le martyre de Lovejoy et les procès ridicules qui ont suivi sa mort ont détruit la réputation d'Alton en Orient. Ensuite, un ralentissement économique national a atteint des proportions de panique. Le monopole vertical de Godfrey et Gilman sur le marché du plomb de Galena s'est effondré, provoquant la faillite d'autres entreprises d'Alton. La construction s'est arrêtée et la valeur des terres a chuté. Des temps difficiles s'installèrent. Lorsqu'une enquête bancaire subséquente Godfrey et son partenaire dans des abus de gestion, les deux hommes démissionnèrent de leurs fonctions et se préparèrent à dissoudre leur empire commercial.

Le séminaire féminin de Monticello a ouvert ses portes en 1838 au plus fort des difficultés financières de Benjamin Godfrey. Néanmoins, Godfrey n'a épargné aucune dépense pour construire un somptueux bâtiment en pierre de trois étages. Godfrey a placé le révérend Theron Baldwin, membre du Yale Band, en charge des universitaires. Baldwin a modelé le programme rigoureux de Monticello sur celui de son alma mater et a embauché trois femmes orientales pour enseigner. Philena Fobes, une « bas bleu » de vingt-sept ans avec un amour de l'apprentissage et des normes académiques élevées, a rapidement accédé à un poste de direction au collège. Les étudiants du séminaire comprenaient les filles privilégiées des hommes les plus riches et les plus puissants de l'État, ainsi que les filles des propriétaires d'esclaves, les filles indiennes Cherokee et les filles orphelines boursiers.

Benjamin Godfrey a subi une série stupéfiante de pertes personnelles et financières à la suite de la panique de 1837. Tournant son attention vers sa ferme, sa famille, le séminaire qu'il a fondé et le village qu'il a planté, Godfrey a profité de cette période pour regrouper et peaufiner son actifs restants. Il a cherché à isoler le collège et la communauté de la réputation de violence qui s'est abattue sur la région après le meurtre de Lovejoy. Au cours de la décennie suivante, le village de Monticello, une communauté conservatrice de la Nouvelle-Angleterre en apparence et en valeurs, s'articulait autour du séminaire, de ses deux églises protestantes, de Benjamin Godfrey et de sa famille.

En 1850, avec l'aide d'Abraham Lincoln et d'autres membres de la législature de l'État de l'Illinois, Benjamin Godfrey a commencé la construction du chemin de fer Alton-Sangamon tant attendu. Dès le début, Godfrey a rencontré des difficultés d'ingénierie, du mauvais temps, des problèmes de main-d'œuvre et des dépassements de coûts. En désespoir de cause, le fondateur a cherché des fonds supplémentaires auprès d'un financier new-yorkais, hypothéquant tout ce qu'il possédait dans le processus. Lorsque le double ruban de voie a été achevé en 1852, la route a été rebaptisée Chicago and Mississippi Railroad. Dans le même temps, Godfrey a été remplacé en tant que surintendant de la route et impliqué dans une série de poursuites qui ont duré des années. Ses efforts, cependant, ont redonné espoir et prospérité à la région. Les agriculteurs ont cultivé plus de terres, les prix des terres ont augmenté, les mines de charbon, les scieries, les moulins à farine, les usines et les distilleries fonctionnaient à pleine capacité. De nouvelles industries s'ouvrent et les emplois sont nombreux. Le séminaire de Monticello, au sommet de sa réussite académique et culturelle, a été surnommé «l'ornement de l'Occident».

La guerre du Mexique, la ruée vers l'or en Californie, le chemin de fer et le télégraphe ont rapproché le reste de la nation. Le changement a engendré de nouveaux antagonismes et conflits.

La mort d'Elijah Lovejoy en 1837 a donné naissance au mouvement abolitionniste. Les hommes et les femmes antiesclavagistes étaient consternés alors qu'un nombre croissant de Noirs libres et de fuyards étaient emprisonnés et kidnappés. Les missionnaires de l'Est ont tracé une ligne à l'est d'Alton, à travers l'État de l'Illinois. La zone au sud de la ligne était considérée comme pro-esclavagiste et donc en dehors des limites de la cause des missionnaires. Godfrey était juste au nord de la ligne. Les propriétaires d'esclaves de Saint-Louis ont formé une organisation secrète et ont intensifié leurs efforts pour renvoyer les fuyards et exposer ceux qui ont aidé les fuyards. Des sociétés secrètes de Copperhead se sont formées. Des dirigeants noirs locaux ont émergé pour lutter contre la loi sur les esclaves fugitifs de 1850. Des blancs sympathiques, dont le Dr Benjamin Franklin Long de Godfrey, ont fondé l'Illinois Mutual Fire Insurance Company, une entreprise légitime qui fournissait une couverture hautement organisée et bien déguisée pour un chemin de fer clandestin. système qui couvrait le centre et le nord de l'Illinois. La ferme du Dr Long est devenue le premier arrêt du chemin de fer clandestin de Rocky Fork. La population de Rocky Fork a doublé entre 1850 et 1860. Au moment où Lincoln et Douglas ont débattu à Alton en 1858, les États-Unis étaient sur la voie de la guerre.

Abraham Lincoln a porté la circonscription de Monticello lors de l'élection présidentielle de 1860, mais il n'a pas porté Madison ou les comtés environnants. Lorsque les États du sud se séparèrent de l'Union, de nombreux habitants du sud de l'Illinois sympathisèrent avec la Confédération. À Godfrey, cependant, une foule nombreuse et enthousiaste s'est immédiatement rassemblée pour exprimer sa loyauté à l'Union. Au milieu des rumeurs de traîtres, de sécessions de comté et d'invasion, les habitants de Godfrey ont formé le secret « Comité prudentiel de Monticello ». Les premiers colons de Sons of Godfrey ont servi avec la Mississippi Ram Fleet, ont combattu dans les batailles de Fort. Henry et Ft. Donelson au Kentucky et à la sanglante bataille de Shiloh au Tennessee. Sgt. Carlos Colby, un résident de Godfrey et neveu du Dr Benjamin F. Long, a reçu la Médaille d'honneur du Congrès pour son héroïsme pendant le siège de Vicksburg.

Lorsque les soldats sont rentrés victorieux et que les morts ont été dûment honorés, il était temps de prendre un nouveau départ. Il y avait un sentiment d'espoir, de gaieté et de changement dans l'air. Une nouvelle génération était aux commandes. Les réminiscences de la génération pionnière sont devenues l'histoire. De nouveaux dirigeants ont émergé. Le révérend Erasmus Green, un vétéran noir de la guerre de Sécession, a présidé le tout nouveau Rocky Fork A.M.E. église. Au séminaire de Monticello, les femmes ont mis de côté leurs jupes à anneaux et ont participé à des expositions de gymnastique. Philena Fobes a pris sa retraite. « Ce qui est inachevé dans une administration », a-t-elle dit, « peut être complété dans une autre. »

Malgré des styles, des valeurs et des croyances différents, les premiers colons de Godfrey ont fait des progrès étonnants. En une génération, ils ont défriché des terres, construit des maisons, cultivé des fermes et réussi à établir des églises, des écoles et des entreprises.

En 1991, le village de Godfrey s'est constitué en société. Les monuments locaux, les monuments historiques, les églises et les traditions commémorent la génération pionnière de Godfrey.


Alton, Illinois - Histoire

De 1929 à 1983, la Owens-Illinois Glass Company (de 1929 à 8211 aujourd'hui) était la plus grande usine de production de verre au monde située à Alton. En tant qu'employeur majeur des résidents d'Alton, il a stimulé l'économie et fait d'Alton une ville industrielle très prospère au 20e siècle.

À la fin du 19 e siècle, Alton possédait une industrie du verre établie comprenant plusieurs petites entreprises, la plus importante étant l'Illinois Glass Company. Il a été lancé en 1873 par William Eliot Smith (1844-1909) et Edward Levis (1819-1903). 1 Après 1877, leur succès exigea un plus grand espace de production, incitant ainsi les dirigeants d'Alton à collecter des fonds pour aider à acheter des terres afin d'empêcher l'entreprise de déménager à St. Louis. 2 En 1915, l'Illinois Glass Company a modernisé l'industrie du verre en utilisant des machines à bouteilles inventées par la Owens Bottle Machine Company qui ont remplacé les souffleurs de verre qualifiés. La machine a permis de produire des bouteilles standardisées plus rapidement et en plus grande quantité. L'Illinois Glass Company fabriquait des produits en verre pour une grande variété d'utilisations : flacons de médicaments, bouteilles d'alcool, bouteilles de soda, cendriers, etc. 3 Le succès de l'entreprise a incité l'Owens Bottle Machine Company à acheter l'Illinois Glass Company pour 19 millions de dollars en 1929, ce qui a créé l'Owens-Illinois Glass Company. William (Bill) Levis (1890-1962), ancien président de l'Illinois Glass Company et petit-fils du cofondateur Edward Levis, est devenu le nouveau vice-président exécutif et directeur général de la Owens-Illinois Glass Company, dont le siège social a déménagé à Tolède, Ohio. 4

Bientôt, l'usine d'Alton est devenue le plus grand producteur de bouteilles en verre et la plus grande usine de conteneurs appartenant à Owens-Illinois. 5 Alton avait trois usines : la division d'ingénierie générale, l'usine n°97 Alton Central Shops Division et l'usine n°7, qui était l'usine de fabrication de verre.

L'apogée de la production de l'usine d'Alton était en 1973, avec 2 400 travailleurs qui exploitaient neuf des dix fours disponibles et 31 machines de formage de bouteilles. Des rumeurs de fermeture de l'usine d'Alton n°7 ont circulé dans les années 1980 à la suite de plusieurs licenciements, laissant l'usine fonctionner à 10 % de sa capacité antérieure. Le 27 juillet 1983, la nouvelle a été annoncée que l'usine d'Alton fermerait en raison d'un manque d'activité, laissant 17 usines ouvertes dans tout le pays. L'usine d'Alton a fermé le 19 octobre 1983 après 110 ans d'exploitation, laissant les 312 employés restants sans emploi. La fermeture est due à la popularité croissante des bouteilles en plastique et en aluminium, ralentissant la demande de bouteilles en verre. 6

Owens-Illinois exploitait une usine de fabrication de moules à proximité de Godfrey depuis 1958. 7 machinistes de Godfrey se sont mis en grève à l'été 1980 lorsque l'entreprise n'a pas réussi à produire un contrat de travail acceptable. La grève a pris fin le 30 juin 1980 lorsque Owens-Illinois a produit un nouveau contrat de trois ans et que les travailleurs ont voté pour reprendre leur travail. Les avantages du nouveau contrat comprenaient des augmentations de salaire, des améliorations au régime de retraite, une couverture de santé et d'aide sociale, ainsi que des dispositions relatives aux vacances et aux contrats. L'usine a survécu à la fermeture des opérations d'Alton en 1983, mais a été déplacée en 2009 à Perrysburg, dans l'Ohio, ce qui signifie qu'Owens-Illinois n'avait plus d'attachement au comté de Madison. 8

En 1997, 15 ans après la non-fonctionnement des usines d'Alton, des discussions ont commencé sur la transformation des anciens bâtiments et terrains de l'usine d'Owens-Illinois en parc industriel afin de stimuler le potentiel économique d'Alton. Un plan de réaménagement de l'ancienne usine en entrepôt et de construction d'une bande commerciale espérait créer 1 000 emplois. La construction a commencé en 1998 avec le nettoyage des anciens espaces et leur adhésion à la politique de l'Illinois Environmental Protection Agency. Le budget nécessitait 16 millions de dollars, et Clark Properties Inc. de St. Louis, MO a contribué au financement. 9

Même si Owens-Illinois a officiellement quitté le comté de Madison en 2009, l'impact que cela a eu sur la communauté a contribué à faire d'Alton une ville industrielle en plein essor. Owens-Illinois est toujours le premier producteur mondial de verre.


Alton, Illinois - Histoire

Une clé et un cadenas du pénitencier de l'État de l'Illinois à Alton, dans l'Illinois. L'Union a transformé l'installation en prison militaire pendant la guerre civile. La clé de prison a une longueur de 3,75 & 8243. Le cadenas a une barre métallique plate qui bascule pour couvrir le trou de la clé. Objets MCHS 1938-068-0002 (clé) et 1938-068-0001 (cadenas).

Le premier pénitencier de l'État

En 1833, l'Illinois a construit son tout premier pénitencier d'État à Alton, dans le comté de Madison. La prison était délimitée par les rues Fourth, Williams, Second (alias Short) et Mill.

Dessin de la prison d'Alton qui figurait dans le Post-expédition de St. Louis le dimanche 15 juin 1902, avec la légende : "La prison d'Alton telle qu'elle apparaissait pendant la guerre civile, dessinée pour le Sunday Post-Dispatch à partir de mémoire et de vieilles photos de Thomas Long, d'Alton".

Un mur de pierre de 25 pieds entourait le terrain de la prison, une zone carrée mesurant 100 mètres de chaque côté. Une passerelle étroite le long du haut du mur reliait les maisons de garde. À l'intérieur du périmètre, les détenus fabriquaient des outils agricoles dans de courts bâtiments d'atelier. Le bureau et la maison du directeur occupaient le coin sud-ouest du terrain. Un bâtiment de trois étages avec un escalier en fer à l'extrémité sud s'étendait derrière le bureau du directeur.

Un drainage mal planifié pour la construction sur les falaises riveraines a causé des inondations et des problèmes d'assainissement récurrents. Les cellules avaient une mauvaise ventilation et un chauffage inadéquat. En 1847, la réformatrice pénitentiaire Dorothea Dix a comparu devant la législature de l'Illinois et a plaidé pour la fermeture de la prison. L'installation a finalement été fermée en juin 1860.

Une prison militaire de la guerre civile

Commode miniature (8″ de haut x 8,25″ de large x 6″ de profondeur) fabriquée par un prisonnier de guerre du Sud dans la prison militaire d'Alton pendant la guerre de Sécession. Objet MCHS 1965-077-0002.

La prison a rouvert en 1862, lorsque le gouverneur Yates a autorisé le général Henry W. Halleck à l'utiliser comme prison militaire. Les premiers prisonniers sont arrivés le 9 février 1862. En plus des soldats confédérés prisonniers de guerre, des déserteurs de l'Union et des sympathisants/Copperheads du Sud (y compris des femmes) comptaient parmi les détenus.

Les activités typiques de la prison comprenaient la fabrication de bijoux, le jeu de cartes et la marche dans la cour. Les prisonniers lavaient eux-mêmes leurs vêtements. Les détenus condamnés aux travaux forcés passaient leur temps à casser des pierres dans l'enceinte de la prison ou dans une carrière voisine. Certains prisonniers devaient porter un boulet et une chaîne. Beaucoup ont tenté de s'échapper en creusant un tunnel, en se cachant dans des cercueils ou en soudoyant des gardes. Les infractions étaient punies en étant « coupées et bâillonnées », en étant suspendues par les pouces ou en portant un tonneau.

La prison militaire d'Alton offrait des services d'aumônerie et permettait aux prisonniers de correspondre avec leurs amis et leurs familles. Après que le major Morgan a pris le commandement en octobre 1864, les prisonniers ont été autorisés à recevoir des cadeaux et des provisions. Certains prisonniers bénéficiaient même de privilèges de libération conditionnelle en ville. Mais en 1864, la surpopulation crée des conditions insalubres et des pénuries alimentaires.

“Nous sommes trente-deux occupant une pièce de dix-huit pieds carrés certains ont des lits superposés, d'autres prennent la parole. … [I]c est presque impossible de dormir à cause des rats, qui nous écrasent toute la nuit…”

(Griffin Frost, Journal du camp et de la prison, entrées pour le 30-31 janvier 1864.)

Les rapports officiels conservés pendant 36 mois sur la population carcérale globale indiquent que 11 764 prisonniers de guerre confédérés sont passés par la prison. En moyenne, 1 261 détenus vivaient dans la prison chaque mois. Mais parfois, de nouveaux prisonniers étaient admis avant que d'autres ne soient transférés ou échangés, créant des périodes temporaires de forte congestion dans l'établissement.

Un terreau fertile pour la variole

“Sunflower Island” par Michael B. Mossman, dans 2005-2015 Peintures de la région d'Alton. La légende de l'artiste se lit comme suit : « Pendant la guerre civile, les prisonniers confédérés étaient hébergés à la prison fédérale d'Alton, dans l'Illinois. On estime que plus de onze mille prisonniers confédérés ont été détenus dans la prison pendant la période de trois ans où elle a été ouverte. La variole a éclaté et de nombreux prisonniers ont été isolés sur une île du fleuve Mississippi. L'île était connue sous le nom d'"île aux tournesols". C'était sur l'île aux tournesols où de nombreux prisonniers confédérés ont souffert et sont morts. Les prisonniers qui n'ont pas été enterrés au cimetière confédéré ont été enterrés sur l'île. Aujourd'hui, l'île est recouverte par les eaux du fleuve Mississippi. Cette peinture est une peinture surréaliste et destinée à montrer les yeux des prisonniers dans les tournesols. Il a été réalisé à l'acrylique sur une toile de 18 par 24. Peint en 2014. Mossman est un ancien résident d'Edwardsville, dans l'Illinois, qui a grandi à Alton.

La variole (également connue sous le nom de variole) a éclaté dans la prison en 1862. L'épidémie a culminé au cours de l'hiver 1863-1864.

Les victimes de la variole ont développé des plaies plates et rouges sur le visage et les extrémités. Les plaies remplies de pus. Des croûtes se sont formées sur les lésions et sont tombées après environ trois semaines. Contracted by contact with an infected person’s bodily fluids, the virus spread easily in the close prison conditions.

At the height of the epidemic, infected inmates were quarantined on Sunflower Island, a small island in the Mississippi River located 200 yards upstream from the prison. The island (also known as Tow Head Island, McPike Island, Willow Bug Island, Mosquito Island, or Round Island) soon acquired a new name: Smallpox Island. Healthier victims dug mass graves for the bodies of the dead. The island was prone to flooding and began silting away in 1930. It has now completely disappeared.

A monument to the dead

The Alton prison closed at the end of the Civil War. Today only a small portion of the stone wall formerly surrounding the prison grounds remains standing. To the extent that records were kept, the official death count at the prison totaled 1,354 Confederate POWs. These names are listed on the Soldiers Monument in the North Alton Confederate Cemetery on Rozier Street. Approximately 240 documented Confederate soldiers and civilians, and roughly 200 Union soldier inmates, were buried on Smallpox Island.

Photograph of the Alton Military Prison historic site. Modified from a photograph by Nyttend available at https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=33183412.

Ideas for Teachers (or anyone who wants to take a deeper dive into the history of the Alton prison)

Some relevant essential questions for students to explore:

Possible classroom activities:

  • Discuss the moral standards that apply in the treatment of prisoners-of-war.
  • According to the statistics presented above, approximately 10-11% of the Confederate POWs at the Alton Military Prison died during their imprisonment. Compare this survival rate compare to survival rates at other Confederate and Union military prisons. Compare these statistics to survival rates for Civil War soldiers who weren’t imprisoned.
  • Prisoners in the Alton Military Prison made crafts and jewelry. Michael Mossman created a painting of Smallpox Island 150 years after the Civil War. Research other examples of prisoner art and prisoner-inspired art to explore how the experience or contemplation of incarceration affects creativity.
  • Discuss probable effects the Alton Military Prison had on the lives of Altonians.

Sources for this article include newspaper articles from the Alton Telegraph and the following additional sources:


Alton, Illinois - History

SHARE THIS RESOURCE


SHARE THIS RESOURCE

SHARE THIS RESOURCE

SHARE THIS RESOURCE

SHARE THIS RESOURCE


DIGITAL RESEARCH LIBRARY OF ILLINOIS HISTORY®
A resource of the Living History of Illinois and Chicago® community.

FOR THE LOVE OF HISTORY

T he Digital Research Library of Illinois History® was developed to support the Facebook history group "Living History of Illinois and Chicago ®" (LHIC) as a knowledgebase and repository for Illinois documents, books, research papers, and other Illinois history resources.

Our mission is to present, preserve and investigate Illinois history. Use by students, researchers, educators and the general public, the Digital Research Library of Illinois History® is a resourc not to be missed.

THE 1893 WORLD'S COLUMBIAN EXPOSITION
READING ROOM

W e've got your ticket to the 1893 World's Columbian Exposition. If you love the Chicago World's Fair. you found Utopia!

Click the Ticket to the Fair >>>

The Reading Room contains antique books, research papers, photographs, listing of the "special days," and 13 amazing 3D CAD video tours.

T he Journal presents Illinois history in a friendlier format than Facebook does, with better search functions and imbedded images. Being membership free, anybody can add their comments to the postings in the Journal.

The Journal had reached over 3,420,000 readers since 11/2016, and we continue to grow!

LISTEN TO AN AUDIO
RECORDING OF HISTORY
To play, click the
[] next to the title.

T he evolution of teaching and presenting history, in a meaningful and memorable way, has taken a huge leap forward. The use of social media allows Living History of Illinois and Chicago ® group members and the non-membership Digital Research Library of Illinois History Journal™ to add to the richness of the historical presentions with their historical knowledge, personal experience and supporting documents.

ILLINOIS BOOKS & FILES

100 Years of Progress, The Centennial History of Anna, IL. pub:1954
A Woman's Story of Pioneer Illinois, by Christiana Holmes Tillson. Pub:1919
A Timeline of Illinois History
African-American Postal Workers in the 20th Century.
Alton Illinois Illustrated. pub:1912
American Bottom Region of Illinois
Army Life of an Illinois Soldier, Including a Day by Day Record of Sherman's March to the Sea. pub:1906
Belleville, Illinois - Illustrated. pub:1905
Biography in Black, A History of Streator, Illinois. pub:1962
Blue Island Story, 1835-1962. pub:1962
Broadwell Inn & Tavern, Clayville, Illinois. [built in 1824]
Burma-Shave History. Including over 500 multi-sign advertising messages seen on Illinois and US Highways.
Centennial History of Illinois, Volume - 01, 02
Chain of Rocks Bridge, Chouteau Island, Illinois.
Clarence Darrow, Timeline of His Life and Legal Career.
Complete History of Southern Illinois' Gang War. pub:1927
Constitution of the State of Illinois 1818. pub:1819
Dwight Centennial, 1854-1954: A Great Past - A Greater Future
East Saint Louis, Illinois: Race Riots of 1917
Freeburg, Illinois, Centennial Celebration, 1859-1959
French and Indians of the Illinois River. pub:1874
Galena Illinois Guide. pub:1937
Galena Illinois' Old Stockade Used during the Black Hawk War of 1832
Glimpses of Prairie du Rocher, Illinois, history from 1722 to 1942
Gurdon Saltonstall Hubbard, Autobiography of by Gurdon Saltonstall Hubbard pub:1911
Gurdon Saltonstall Hubbard, Incidents and Events in the Life of by Gurdon Saltonstall Hubbard pub:1888
Historical Encyclopedia of Illinois. pub:1900
Historical Encyclopedia of Illinois, with Commemorative Biographies, Vol 2. pub:1926
History of Belleville, Illinois. pub:1951
History of East St. Louis. pub:1875
History of Gazette Building in Champaign, Illinois.
History of Illinois from its commencement as a state in 1818 to 1847 by Gov. Thomas Ford. pub:1854
History of Millstadt, Illinois
History of Mokena, Illinois
History of Negro Servitude in Illinois and of Slavery Agitation in that State 1719-1864. pub:1904
History of New Milford, Illinois, 1835-1975
History of Sears Modern Homes and Sears Honor Bilt Homes.
History of the City of Cairo, Illinois. pub:1910
History of the City of Quincy. Illinois by General John Tillson. pub:1880
History of the Illinois Training School for Nurses, 1880-1929. pub:1930
History of Southern Illinois, its Historical Progress, People, Principal Interests. pub:1912 - Volumes 01, 02, 03
History of the Swedes of Illinois. pub:1908
Illinois Crime Survey, by Illinois Association for Criminal Justice. pub:1929
Illinois in 1818, by Solon Justus Buck. pub:1918
Kinsella Log Cabin (two-story) built in 1854, Fairview Heights, Illinois. [photography by N.Gale]
Laws of Illinois, Relating to Cities and Villages. pub:1878
Laws of the Illinois Territory, 1809-1818. pub:1950
Life of Black Hawk as dictated by himself. pub:1834
Maeystown, Illinois - The Entire Village is on the National Register of Historic Places since 1978.
Mother Bickerdyke, Her Life and Labors for the Relief of Our Soldiers. pub:1886
Nicholas Jarrot Mansion, Cahokia, Illinois - Illinois' Oldest Brick House Blueprints. [completed 1806]
Old Illinois Houses, by John Drury. pub:1941
Origins of Nude Swimming in Illinois Public Schools.
Pana, Illinois. pub:1913
Panic of 1893 in Illinois and Chicago.
Past and Present of the City of Rockford and Winnebago County, Illinois. pub:1905
Pioneer History of Illinois containing the Discovery in 1673 to 1818. pub:1887
Skokie (Niles Centre), Illinois - Old businesses within a block radius from downtown Skokie's center.
Springfield: the home of Abraham Lincoln. pub:1926
Story of Illinois and Its People, pub:1910, Rev. ed.1913
The Early History of Illinois: from discovery by the French in 1673, until cession to Great Britain in 1763.
The First Settler of Evanston and Wilmette - Antoine Ouilmette 1790-1826.
The Life of Logan Belt the Noted Desperado of Southern Illinois. pub:1888
The Pioneer History of Illinois containing the discovery in 1672.
The Rivalship of Insignificant Villages: Springfield, Illinois and Sangamo Town Development. 1817-1840
Two hours in Springfield by the Passenger Department of the Chicago and Alton Railroad. pub:1909
Two Years' Residence on the English Prairie of Illinois. pub:1822
Wood River, Illinois Massacre of 1814
Zeigler, Illinois. A Breath Away from Being the Nation's Capitol.

LOST TOWNS OF ILLINOIS
CONTAINS SETTLEMENTS (WITHIN CURRENT ILLINOIS BOUNDARIES) BEGINNING IN 1673 FROM THE ILLINOIS COUNTRY THE NORTHWEST INDIANA AND ILLINOIS TERRITORIES UNTIL PRESENT DAY.

CHICAGOLAND BOOKS & FILES

A Guide to the City of Chicago, with a map of the city. pub:1868. [pre 1871 Chicago Fire]
55 Chicago History Stories You Probably Were Not Aware Of.
American Negro Exposition 1863-1940, July 4 to Sept. 2, 1940, Chicago, IL.
Bachelor’s Grove Cemetery Haunted History, Midlothian, Illinois
Bygone Days in Chicago Recollection of the "Garden City" of the Sixties [1860s]. pub:1910
Captain Streeter, Pioneer. pub:1914 [Streeterville Neighborhood of Chicago]
Cemetery History of Early Chicago
Chicago and the Old Northwest, 1673-1835 (inc. Fort Dearborn). pub:1913
Chicago and the Great Conflagration, pub:1871
Chicago Antiquities, comprising original items, relations, letters, extracts, pertaining to early Chicago. pub:1881
Chicago City Railways "The Trail of the Trolley," pub:1909
Chicago Flood of 1992.
Chicago in the early 1800s, an area in transition.
Chicago Loop's Cowpath at 100 W. Monroe - since 1844
Chicago Map Book of 77 Community Areas
Chicago Park District history, background, and organization. pub:1936
Chicago Past and Present a manual for the citizen, the Teacher and the Student. pub:1906
Chicago Photographers 1847 through 1900, as listed in Chicago City Directories.
Chicago Public Transportation - Street Railways.
Chicago Railroad Fair Official Guide Book - Wheels a-Rolling, 1948
Chicago Railroad Fair Official Guide Book - Wheels a-Rolling, 1949
Chicago Telephone Exchange Names and History.
Chicago Shelter Cottages - After the Great Chicago Fire of 1871.
Chicago Street Renaming Document of 1909
Chicago Street Renumbering Document of 1909
Chicago Street Renumbering Document of 1911 for Chicago Loop Addresses.
Chicago The Origin and Meaning of the Name.
Chicago's Greatest Issue an Official Plan. pub:1911
Chicago's Jitney Cab War of 1950
Chicago's Magnificent Melting Pot (Devon Avenue), American Way - American Airlines. June 2015
Chicago’s Smallest Cemetery the Andreas Von Zirngibl Gravesite.
Chicago’s Underground Freight Railway History & The Great Flood of 1992
Des Plaines, Illinois Centennial Celebration. pub:1935
Dime Museums in Chicago, Illinois [approx. 1890s to 1920s]
Dutch Communities of Chicago, pub:1927
Early Chicago: as seen by a cartoonist. pub:1947
Everleigh Club, Chicago, Illinois - Most Famous Brothel in USA History.
Five Schlitz Brewery Tied-Houses & One Schlitz Brewery Stable Building built between 1898 to 1906 in Chicago.
Four Plus One (4+1), Mid Century, Mid Rise Apartment Buildings, Chicago, IL.
Glass Blocks a Chicago Invention.
Givins Castle, (aka: Irish Castle) 10244 S Longwood Dr, Chicago, IL.
Guide to the City of Chicago, pub:1862
Geographic Background of Chicago, pub:1926
History of Chicago Alleys
History of Chicago from the earliest period to the present time, pub:1884 - Volumes 01, 02, 03
History of Chicago Sidewalk Stamps
History of Chicago: Its Commercial and Manufacturing Interests and Industry. pub:1862
History of Niles, Illinois - Centennial, 1899-1999
History of Palatine, Illinois - Centennial Book, 1855-1955
History of the Chicago Police: from Settlement to 1886. pub:1887
History of the Swedish Engineers' Society of Chicago, 1908-1948
History of the Yards 1865-1953. Chicago Union Stock Yards.
Indian Trails and Villages of Chicago and Cook Dupage Will Counties of Illinois 1804
Interactive Google Map of Chicago Neighborhoods
Interstate Industrial Exposition Building, Chicago, Illinois.
Marshall Field Funds and Battles for the Columbian Museum of Chicago
Meigs Field, Chicago, Illinois, Airport History.
Old Monroe Street, Notes on the Monroe Street of Early Chicago Days. pub:1914
Municipal control of tuberculosis in Chicago 1915
Olson Memorial Park, Waterfall and Rock Garden, Chicago. (1935-1978)
Oscar Mayer Enterprise. Chicago, Illinois
Personal experiences during the Chicago fire. pub:1871
Plan of Chicago by Daniel H. Burnham. pub:1909
Raising Chicago Streets Out of the Mud in 1858
Reminiscences of early Chicago and vicinity. pub:1902
Rookery Building, Chicago. Built in 1886
Schwinn Bicycle History Arnold, Schwinn and Company, Chicago, IL.
Skokie Swift, The Commuters Friend. pub:1968.
The Alpha Suffrage Record Volume 1, Number 1, March 18, 1914 [by "Alpha Suffrage Club" of Chicago]
The Story of Jewish Life in Chicago.
Township of Jefferson, Illinois. pub:1911
Twenty years at Hull House by Jane Addams. Pub:1910
Wau-Bun, the Early Day in the Northwest, by Juliette Augusta Magill Kinzie. pub:1873 [John H. Kinzie's wife]
Uptown Theater in Chicago - Opening Program -1925
Waste Disposal History of Chicago
Why the North-South Chicago Streets Jog at North Avenue.
Zenith's Story, a History from 1919.


Alton, Illinois - History

Welcome to the City of Alton

Welcome to the website of the City of Alton Illinois! Please explore to learn more about our city. Our website is constantly updated, so please visit frequently.

MESSAGE FROM MAYOR DAVID GOINS

As the Mayor and on behalf of the elected officials and staff we welcome you to the City of Alton.

Founded in 1837, Alton is a city that is very rich in history and has a lot to offer. We have beautiful parks, a great school district, attractions, and events to interest everyone. There are two golf courses, tennis courts at two of our 19 parks, and a gorgeous marina.

Our 28,000 residents benefit from a cost of living below the national average and the protection of the Alton Police and Fire Departments. Because of the great work by our Police Department, we have a crime rate that continues to drop. Our Fire Department’s Insurance Services Office (ISO) rating is a 2, which puts them in the top 2% of Fire Departments in the nation! Your safety, in the City of Alton, is one of our main concerns.

I extend my sincere thanks to everyone who volunteered this past year to help grow our city and for all the businesses who continue to invest in Alton.

Our dedicated employees and committee volunteers work tirelessly to serve city residents and businesses. We look forward to serving you in 2021 and encourage your suggestions and comments at any time. Please feel free to contact me at 618.463.3500


Livre/Imprimé History of the rise and progress of the Alton riots, culminating in the death of Rev. Elijah P. Lovejoy, November 7th, 1837.

La Bibliothèque du Congrès donne accès à ces documents à des fins éducatives et de recherche et ne donne aucune garantie quant à leur utilisation à d'autres fins. The written permission of the copyright owners and/or other rights holders (such as holders of publicity and/or privacy rights) is required for distribution, reproduction, or other use of protected items beyond that allowed by fair use or other statutory exemptions. See Copyright and Other Restrictions.

The Library of Congress is not aware of any U.S. Copyright (see Title 17 of the United States Code) or other restrictions on use of the materials. However, responsibility for making an independent legal assessment of an item and securing any necessary permissions ultimately rests with persons desiring to use the item.


Voir la vidéo: Alton, Illinois Blue Pool Drone Video (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Tygotaur

    Je suis désolé, mais je pense que vous vous trompez. Je suis sûr. Je propose d'en discuter. Envoyez-moi un e-mail en MP.

  2. Thor

    Absolument d'accord avec vous. Il y a quelque chose qui distingue également la pensée.

  3. Dumont

    Désolé de vous interrompre, je voulais aussi exprimer mon opinion.

  4. Scandleah

    C'est une information plutôt précieuse

  5. Fresco

    À mon avis, c'est évident. J'ai trouvé la réponse à votre question dans google.com



Écrire un message